• Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Quelques jours étaient passés et Leah avait été invité avec Madison à aller manger chez Aiden. La jeune femme passa donc du temps à se préparer et se faire la plus belle possible. Quelque part au fond d'elle, elle avait l'espoir qu'ils se remettent ensemble mais son instinct lui disait que c'était une mauvaise idée, que les couples se remettant ensemble ne duraient jamais... Enfin, en tout cas, ce soir, elle allait juste passer un moment avec lui en tant qu'ami, rien d'autre. C'est aux alentours des 20h qu'elle sonna chez lui.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Aiden avait invité Leah et sa fille à dîner avec sa famille et lui. Il est stressé. Devait-il s'habiller classe ou décontracté ou entre les deux ? Il ne voulait pas que cela ait l'air d'un rendez-vous et en même temps le voulait. Est-ce si mal ? Il choisit finalement une chemise ouverte sur le haut du torse avec un pantalon noir.

    Il aida sa mère à préparer le dîner.

    - C'est rare que tu invites quelqu'un à dîner mon grand, dit Luna, comment s'appelle déjà ? demanda-t-elle tout en remuant sa sauce.

    - Leah..., murmura-t-il à demi gêné.

    - Ta Leah ? demanda la vieille femme surprise.

    - Ce n'est plus ma Leah maman, dit-il en soupirant.

    - Mon garçon. Tant que tu parleras d'elle avec ce regard je persisterais à dire que c'est ta Leah.

    Aiden soupira avant de demander.

    - Papa arrive à quelle heure ?

    - Il ne devrait plus tarder, il est allé acheter du vin.

    Au moment où elle dit cela, Hiroshi entra dans la pièce avec une bouteille qu'il posa sur la table dressée pour ce soir.

    - Bonsoir, dit-il avant de se diriger vers sa femme et de l'embrasser avec toute la tendresse qu'il éprouvait envers elle. Aiden détourna le regard. Il adorait ses parents mais... Il les jalousait aussi. Un amour aussi beau et fort que le leur malgré tout ce qu'ils avaient enduré... Il aurait tellement aimé connaître cela avec quelqu'un.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    L'heure passa rapidement et lorsque la sonnerie retentit, il alla rapidement ouvrir.

    - Leah ! Son visage s’est brièvement illuminé. Bonsoir entre... Tu... Tu es magnifique, dit-il en la voyant.

    Il chercha aussi Madison du regard qui intimidée se cachait dans les bras de sa maman.

    - Bonsoir Madison, dit-il avec un sourire.

    - Merci , dit la jeune femme avec un sourire. Maddi ? Tu dis bonsoir ?

    - Na !

    - Madison !

    - ... Bonsoir...

    Aiden sourit puis les fit entrer dans la maison. Luna arriva suivit de son mari,

    - Bonsoir, dit-elle amicale, vous êtes Leah c'est ça ? Je suis ravie de vous rencontrer. Je suis Luna, la mère d'Aiden.

    Malgré ses cheveux blancs, elle restait jeune. On voyait qu'elle avait eu ses premiers enfants tôt. Elle embrassa Leah sur les deux joues avant de laisser la place à son époux.

    - Je suis Hiroshi, mais tu peux m'appeler Hiro, dit-il en saluant la jeune femme.

    Laelynn descendit alors précédée de Maggie et Darryl qui couraient dans les escaliers.

    - Les enfants, ne courrez pas dans l'escalier, dit Laelynn, Elle portait un petit bébé de quelques mois dans ses bras et s'approcha. Elle aperçut Leah et sa fille. Elle se figea en voyant Madison.

    - Oh mon dieu, murmura-t-elle. Elle avait l'impression de voir son frère au même âge. Elle s'approcha doucement du groupe qui discutait.

     Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Leah se mordit la lèvre, tout ce petit monde, ça l'intimidait, et surtout de voir des personnes aussi amicales. Madison elle, commençait déjà à trotter dans la maison, fouillant tout ce qui tombait sous sa main, Daryl s'approcha de Madison.

    - Salut toi ! Tu veux jouer ? demanda-t-il.

    Maggie alla dire bonjour à Leah avant d'aller jouer dans coin.

    Aiden voyait bien que Leah était mal à l'aise et il posa naturelle sa main dans le bas de son dos. Geste qu'il avait pris l'habitude de faire lorsqu'ils étaient ensemble et qui réussissait à l'époque, à la mettre à l'aise.

    - Maman, papa, laissez-la respirer, elle vient d'arriver ! rit-il.

    Luna chercha l'enfant qui devait accompagner Leah des yeux. Elle la vit avec Daryl et sourit. Lorsque la petite se tourna vers son petit-fils pour lui parler, elle bloqua son souffle,

    - Aiden... ! Murmura-t-elle, Hiro fronça les sourcils en suivant le regard de sa femme.

    - Effectivement, il se tourna vers Leah, c'est votre fille, elle est le porté craché d'Aiden lorsqu'il avait son âge... c'est impressionnant, dit-il amusé.

    Cette fois-ci se fut au tour d'Aiden d'être mal à l'aise.

    - Papa..., dit-il. Sa famille savait pour sa stérilité. Madison ne pourrait jamais être sa fille. Même s'il le désirait de tout son être, elle ressemble beaucoup à sa mère, dit-il. Tu veux boire quelque chose ? demanda-t-il à l'adresse de Leah.

    - Hum... Non, son père s'appelle Aleksander..., dit Leah, qui ne savait plus où se mettre. Elle trouvait surtout étrange qu'on aborde ce sujet alors qu'elle venait juste de les rencontrer. Je veux bien quelque chose, oui...

    Il l'entraina vers le salon, avant de passer derrière le bar. Il avait donc bien deviné quant à l'identité du père de la petite, étrangement il en fut plus peiné qu'il ne le pensait.

    - Tu veux boire quoi ? lui demanda-t-il sans rien montrer de son trouble.

    - Je vais prendre un verre de vin rouge s'il te plait.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Laelynn arriva doucement, sa fille dans ses bras.

    - Bonsoir, dit-elle, elle avait été montrée aux enfants où ils pouvaient jouer en toute tranquillité, votre petite fille est adorable, dit-elle avec un sourire. Je crois qu'elle va bien s'entendre avec Daryl... Oh, pardon, je suis Laelynn. Elle s'assit dans le fauteuil à côté de Leah. Elle cala sa petite Beth dans ses bras qui bailla, avant d'ouvrir ses petits yeux regardant tout autour d'elle.

    Elle sourit à l'arrivée de la sœur d'Aiden. Elle était un peu déçue parce qu'elle pensait qu'ils allaient être tout le deux ce soir mais, décida de ne pas s'en soucier plus.

    - Merci, dit-elle

    - Et toi Laelynn ?

    - Rien merci. Je vais bientôt partir.

    - Où ça ? Demanda son frère

    - Je vais au cinéma avec Trey, on reviendra plus tard dans la soirée.

    - Ah d'accord.

    - Tiens ton verre de vin, Leah. Il se servir pour sa part un verre de whisky avant d'aller s'asseoir près de Leah.

    - Vous êtes ici depuis longtemps ? demanda Laelynn à Leah tandis que les doyens les rejoignaient dans le salon avec les amuses bouches.

    - Depuis deux-trois mois

    - Et vous vous plaisez ici ? demanda-t-elle en berçant Beth, qui était toujours calme dans ses bras. Aiden but une gorgée de Whisky. Presque trois mois qu'elle vivait près de lui ! Pourquoi ne l'avait-elle pas contacté ?

    - Oui ! Ça change vraiment d’où je vivais avant. Les gens sont vraiment accueillants.

    - Je suis contente que tu te plaises ici.

    Un homme aux cheveux à demi violet arriva,

    - Laelynn, chérie tu es prête ?

    - Oui, j'arrive. Tu veux bien prendre Beth maman ?

    - Donne-la moi soeurette, dit Aiden en souriant. Laelynn hocha la tête avant de la laisser à son frère, sur-ce que vous souhaite une agréable soirée, dit Laelynn, heureuse de t'avoir rencontré Leah.

    Aiden eut un sourire attendri en prenant sa nièce dans ses bras. Luna s'installa confortablement dans les bras d'Hiro lorsque ce dernier revint avec leur verre.

    - Que faites-vous dans la vie ? demanda Luna d'une voix douce.

    Aiden regarda Leah, il était navré que ses parents aient autant de question à lui poser.

    - Désolé, murmura-t-il.

    - Je suis serveuse dans un diner et j'essaye d'être actrice.

    - Oh, Luna sourit, intéressant, si vous avez besoin d'aide, mon père a été acteur. Il doit encore avoir des papiers à lui dans la bibliothèque.

    - Oh c'est gentil mais... Je préfère me débrouiller par moi-même, je n'aime pas le pistonnage.

    - Oh, ce n'est pas du pistonnage, ce sont ces notes de travail.

    - Pourquoi pas alors, même si je suis plus du genre à penser que c'est un métier qu'on apprend par soi-même.

    - C'est comme vous voulez, mais vous trouverez peut-être de bon conseil, elle but une gorgée.

    Aiden cala Beth dans l'un de ses bras avant de proposer un des amuses bouche à Leah.

    - C'est gentil de votre part, dit-elle en prenant un petit canapé.

    Aiden sourit et fit circuler le plat. Maggie arriva.

    - Je peux en pendre pour nous ? demanda-t-elle à sa mamie.

    - Bien sûr, tiens. Dit-elle en lui en mettant dans une serviette.

    - J’ai le droit d'en donner à votre fille ? demanda Maggie à Leah.

    - Oui, bien sûr.

    - Merci ! La jeune fille parti en courant vers les deux enfants et ils mangèrent tout en discutant.

    Beth s'agita un peu dans les bras de son oncle qui la berça, et elle se calma aussi tôt offrant un sourire à ce dernier puis regarda Leah et se mit à gazouiller. Leah prit une gorgée de son vin, elle ne savait pas vraiment quoi ajouter.

    Les parents d'Aiden lui posèrent quelques questions sur sa vie ici, si elle se plaisait, si tout allait bien pour elle. Quelques petites choses de base.

    - Vous ressemblez beaucoup à la jeune sœur d'Aiden vous savez, lui dit doucement Luna alors qu'ils allaient passe à table. Elle eut un sourire à la fois triste et heureux, je tiens à vous remercier pour ce que vous avez fait pour lui... Il nous est revenu changé vous savez ? Elle lui sourit puis alla chercher les enfants pour qu'ils viennent à table.

    Leah sourit avant de rejoindre la table. Elle s'installa en face d'Aiden bien sûr. Elle était encore un peu discrète mais surtout, intimidée, elle aurait aimé avoir une grande famille comme ça.

    Aiden posa sa nièce dans son couffin avant de s'installer à table. Leah s'installa face à lui, il lui sourit tandis que sa mère et Maggie aidait les deux plus jeunes à s'installer. Puis les doyens servirent le repas.

    - Appétit ! dit Daryl avec un sourire.

    - Tu manges tes légumes trésor, lui dit Luna

    - Obligé ?

    - Oui, sinon...

    - Pas de surprise d'accord... dit le petit garçon boudeur.

    Aiden sourit et ébouriffa les cheveux de son neveu.

    - Du vin ? proposa-t-il à Leah après avoir servir sa mère et son père.

    - Je veux bien, merci, dit-elle en tendant son verre.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Il la servit et le repas se déroula sans grand soucis. Jusqu'à ce que Madison se décide une nouvelle fois à appeler Aiden "Papa".

    - Madison veux bien de l'eau papa s'il te plait ! dit-elle avec un grand sourire en tendant son gobelet.

    Aiden se raidit.

    - Maddi, soupira Leah, Je t'ai déjà dit d'arrêter de dire à tout le monde Papa... Vraiment désolée pour ça...

    - Pas de soucis, dit-il avec un sourire. Il servit la petite,

    - Merci ! dit la fillette en buvant.

    Il regarda Leah, puis continua de manger.

    Le repas se termina, les doyens se retirèrent avec les plus jeunes membres de leur famille.

    - Heureux de vous avoir rencontré, dit Hiro en serrant la main de Leah, puis il prit Daryl dans ses bras, le petit garçon dormait déjà à moitié. Tu dis bonne nuit bonhomme ?

    - Nuiiiit madame... dit le bambin en baillant.

    Aiden finit de débarrasser tout en demandant

    - Tu veux un café ou quelque chose ?

    - Je veux bien un thé si tu en as.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Aiden hocha la tête et leur prépara un thé. Il regarda Madison qui s'était installé sur le canapé le pouce dans la bouche.

    - Désolé pour ce soir... Mais mes parents tenaient absolument à te rencontrer... Ils sont adorables mais quand ils ont une idée en tête impossible de la leur enlever.

    - C'est pas grave, c'est juste un peu intimidant...

    - Je sais..., il revint avec les tisanes et s'assit près d'elle, il l'observa. Tu es toujours aussi belle... les cheveux courts ça te va bien aussi... lui dit-il.

    - Merci, dit-elle en passant la main dans ses cheveux, j'avais envie de changement.

    - Besoin d'un... nouveau départ je suppose ?

    - C'est exactement ça !

    Il but une gorgée de sa tisane pour masqué son trouble, faisait-il parti de son passé ?

    - Tu prends toujours deux sucres dans ton thé ?

    - Toujours, ça, ça n'a pas changé.

    - Ouf, il est sucré alors, dit-il.

    Leah souffla sur son thé pour que celui-ci se refroidisse.

    - C'est vraiment sympa comme ville Aurora Skies, ça change tellement d'Isla Paradiso.

    - Oui... Tu comprends pourquoi j'ai eu du mal à m'habituer à Isla ?

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Il sourit à demi. Il avait envie de la prendre contre lui, d'humer son parfum. Mais il se retint. Il ne survivrait pas si elle le repoussait. 

    - Isla te manque parfois... ? demanda-t-il.

    Il brûlait de lui demander pourquoi Alek ? Pourquoi être retourné vers lui après tout le mal qu'il lui avait fait ? Est ce qu'elle le voyait encore ? N'y avait-il eu que lui qui ai été malheureux pendant ses trois années ? Mais il ne dit rien, le trouble flottant dans ses yeux, il les baissa vers sa tasse la serrant.

    - Pas le moins du monde ! dit-elle avec un petit soupire, Déjà quand tu étais là, tu pouvais voir mon amour pour cette ville, ajouta-t-elle avec ironie.

    Aiden eut un sourire. Ainsi elle ne regrettait pas Isla. Il en fut heureux. Puis il regarda Maddi endormie sur le canapé.

    - Comment... Est-ce que cela se passe pour ta fille ? demanda-t-il.

    - Bien. Elle a un sacré caractère et par moment j'ai envie de m'arracher les cheveux mais ça se passe quand même bien. Je suis contente de l'avoir. Et toi ? Tu t'occupes que de tes neveux ? Ou alors... Tu as aussi un enfant ?

    Il eut un rire

    - Courage, tu vas voir d'ici un an... Elle va se calmer avant te faire tourner à nouveau en bourrique, il perdit légèrement son sourire, que de mes neveux. Je... Je n'ai eu personne d'autres depuis notre séparation, finit-il par avouer, et les services d'adoption ne veulent pas d'un père célibataire donc... Je me venge en gâtant mes petits neveux, dit-il avec une pointe d'humour pour masquer ses déceptions.

    - Oh je vois... Je suis désolée pour toi, dit-elle en posant sa main sur celle d'Aiden.

    Aiden se doutait qu'elle ne serait pas dupe, ils s'étaient trop bien connus pour qu'elle soit dupe à son manège. Il prit sa main dans la sienne la serrant doucement. Il savoura la douceur de sa peau contre la sienne. Même si son geste était anodin... Il avait enflammé ses sens.

    Leah entrelaça ses doigts à ceux d'Aiden avant de le regarder. Non... C'était une mauvaise idée... Les couples se reformant n'avaient jamais de chance de marcher. Pourtant, en ce moment, elle aurait bien envie d'y céder.

    - Leah... Souffla-t-il avant de poser sa tasse sur la table basse et de se tourner vers elle. Il remit une mèche de ses cheveux derrière son oreille, effleurant du bout des doigts sa pommette. Il devait se retenir. Si ça se trouve, elle avait quelqu'un dans sa vie...

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Leah prit la main d'Aiden, approchant son visage de celui du jeune homme. Il rompit l'espace qui se trouvait entre eux. Il posa ses lèvres sur celle de Leah, ses sens explosant au contact de la jeune femme. Son corps s'embrasa. Dieu, qu'elle lui avait manqué ! Son parfum, son goût de pêche. Il prit son visage délicatement entre ses mains, l'embrassant avec une passion qui si elle avait encore des doutes, lui montrait qu'il l'aimait encore comme au premier jour.

    Leah passa ses mains derrière la nuque d'Aiden, approfondissant le baiser. Elle se rendit compte à quel point il lui avait manqué, et à quel point il arrivait à lui faire ressentir des sentiments qu'elle ne ressentait avec personne d'autres. Il finit par rompre leur baiser, à bout de souffle, collant son front contre le sien il murmura,

    - Leah...

    Il se perdit dans ses yeux verts, élégamment souligné par son trait de Kohl, son regard s'attardant sur ses lèvres rougit par leur baiser.

    Leah sourit, elle avait l'impression que c'était comme s'ils ne s'étaient jamais quittés. Elle ne dit rien mais se contenta de se lover dans les bras d'Aiden.

    Aiden la serra contre lui. Son cœur cognant dans sa poitrine. Il posa sa tête contre le haut de son crâne. Lui caressant doucement le dos, fermant les yeux. Il savoura ce moment. Il avait peur de se réveiller et que tout cela ne soit qu'un rêve. Qu'à son réveil, elle ne soit plus là.

    Ils restèrent un moment comme ça, sans bouger. Puis, Leah fini par se détacher de lui.

    - Je ferais mieux d'y aller, Madison est épuisée, dit-elle en regardant la petite endormie sur le canapé, elle sera mieux dans son lit.

    Aiden rouvrit les yeux.

    - Comme tu veux... Mais la maison est grande... On a encore un lit d'enfant de libre si tu veux rester... Il espérait qu'elle accepte. Il avait tellement envie qu'elle reste.

    - Hmmm, je travaille tôt demain et je dois me préparer...

    - Je comprends... dit-il, je vais te raccompagner, dit-il alors.

    - C'est gentil mais je suis venue en voiture.

    - Tu es sûre de pouvoir conduire ?

    - Oui, ne t'en fais pas.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Il hocha la tête. Il se leva et prit délicatement la petite dans ses bras sans la réveiller. Mon dieu. Elle était un vrai petit ange lorsqu'elle dormait. Il fit un signe de tête à Leah,

    - Je vais t'aider à l'installer...

    - Merci, dit-elle en se levant et en se dirigeant vers la sortie.

    Aiden la suivit et installa la petite dans son siège. Le tout sans la réveiller une seule fois. Il se tourna alors vers Leah. Il n'avait aucune envie de la laisser partir. Il caressa doucement sa joue avant même d'avoir conscience de ce qu'il faisait.

    - Je n'ai pas envie de te laisser partir... murmura-t-il.

    - On se revoit demain ? dit-elle en passant sa main dans ses cheveux

    Aiden hocha la tête.

    - Tu finis à quelle heure ?

    - A 18h.

    - Je passe te chercher quand tu sors ?

    - Parfait !

    Aiden sourit, il embrassa à nouveau Leah avant de murmurer contre ses lèvres.

    - Tu m'as manqué...

    - Toi aussi tu m'as manqué, dit-elle en se lovant contre lui.

    Aiden la serra contre lui, heureux. Il avait tellement l'impression de vivre un rêve qu'il craignait de se réveiller. Dans quel monde était-il possible que Leah l'aime encore ? Pouvait-il vraiment l'espérer ?

    A regret, Leah se détacha d'Aiden.

    - Je dois vraiment y aller... A demain, dit-elle en l'embrassant avant d'entrer dans sa voiture.

    Aiden sourit,

    - A demain, dit-il puis il la regarda s’éloigner jusqu'à ce qu'elle disparaisse de son champ de vision. Alors seulement il rentra chez lui le cœur à la fois lourd et léger.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

     

    (NDA: ne faite pas attention, Aiden a j'amais voulu prendre sa voiture, imaginé que c'est lui qui conduit ^^')

    Aiden termina sa journée de cours sur une note légère. Il rentra rapidement chez lui prendre une douche et se changer avant d'aller devant le diner attendre Leah. Il était appuyé contre sa voiture la guettant. Est-ce qu'il avait bien fait ? Si ça se trouve elle avait changé d'avis... Non non. Impossible. Il décida de profiter que ce que le temps lui donnerait de cette situation et tant pis s'il était à nouveau en miette à la fin de leur relation... Il fixait la porte du diner sans la voir si bien qu'il fut surpris lorsqu’on posa sa main sur son épaule. Par réflexe il se tendit se préparant à frapper et se retint en reconnaissant Leah.

    - Leah...!

    - Coucou, dit-elle avec un petit sourire avant de lui déposer un baiser sur les lèvres.

    Aiden l'attira contre lui la serrant dans ses bras en lui rendant son baiser.

    - Bonsoir princesse dit-il employant le surnom qu'il lui avait toujours donné.

    - J'ai appelé la babysitter de Maddi et elle acceptée de rester plus longtemps. On a donc trois heures rien que pour nous, dit-elle avec un petit sourire.

    Aiden sourit,

    - Elle aurait pu venir avec nous cela ne m’aurait pas dérangé tu sais, dit-il. Enfin, est ce qu'il a quelque chose que tu as envie de faire en particulier ?

    - Oui, mais c'est bien de passer un peu de temps tous les deux... Tu pourrais me faire visiter Aurora Skies ? Je n'ai pas encore eu l'occasion depuis que je suis ici.

    - Avec plaisir, dit-il en souriant. Il s'écarta de la voiture et lui ouvrit la porte,

    - Si madame veut bien se donner la peine... dit-il avec un sourire.

    Leah entra dans la voiture en rendant son sourire avec Aiden.

    - Alors, où tu m'emmènes en premier ?

    - Là où le vent me portera ? dit-il avec humour, plus sérieusement on va faire l’extérieur de la ville en premier et après le centre qu'est-ce que tu en pense ?

    - Je te fais confiance !

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Aiden sourit et mit le contact avant de partir. Il l'emmena dans un coin complètement isolé. Entre montagne et mer, son lieu préféré dans la ville. Il gara la voiture sur un chemin de terre avant de l'emmener vers la petite crique.

    - C'est vraiment magnifique ici, dit Leah, un large sourire sur le visage

    - Personne d'autre que moi ne connait cet endroit... Enfin il y avait ma sœur, ajouta-t-il en sentant sa gorge se serré, c’est tranquille ici.

    - C'est parfait, dit-elle en l'enlaçant

    Il sourit en la serrant contre lui,

    Ils visitèrent le reste de la ville et ses alentours avant de la ramener chez elle. Il resta sage, n'osant la brusquer.

    - Bon, on fait quoi maintenant ? demanda-t-elle.

    - Ce que tu veux, je ne veux pas m'imposer. Je sais qu'il y a la petite.

    Il était appuyé contre sa voiture garé devant chez Leah.

    - Tu peux monter si tu veux.

    - Tu es sûre ? demanda-t-il. Il la regarda, ayant peur de ne pas savoir se contenir s'il se retrouvait seul avec elle.

    - Oui, bien sûr. Je peux bien t'offrir une bière pour avoir été mon guide privé.

    Aiden sourit, il verrouilla sa voiture avant de lui emboîter le pas. Il découvrit alors son intérieur. Un petit deux pièces, joliment décoré. Il observa l'appartement avec curiosité.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Leah allait dans la cuisine afin de prendre deux bières, une pour Aiden, et une pour elle

    - Et voilà !

    Aiden s'assit dans le canapé.

    - Merci, il prit la bière et la décapsula, avant d'en prendre une gorgée. Il regarda la jeune femme. Elle était belle ainsi... Il sentait son désir pour elle monter lentement alors qu'elle ne cherchait pas spécialement à l'exciter. Il l'était immanquablement en la regardant.

    La jeune femme s'assit à côté d'Aiden sur le canapé, posant sa main sur la jambe de ce dernier. 

    - Tu reprends le travail bientôt ?

    - J'ai déjà repris, mais j'ai des horaires aménagées. Je ne donne plus beaucoup de cours depuis un certain temps maintenant. Je suis plus utilisé en temps qu'inspecteur. Autant pour les profs que pour l'administratif.

    - Et ça te plait ?

    Il haussa les épaules,

    - Oui et non, ça paye bien donc je m'en contente.

    Ce qui lui aurait vraiment plus s'était d'être avec les tout petits. Il adorait les enfants, leur apprendre leur faire découvrir des choses. Mais l’état préférait utilise ses compétences à autre chose.

    - Tu ne préfères pas faire un truc qui te plaise ?

    - On me l'a refusé disant que j'étais trop qualifié, avoua-t-il en prenant une gorgée de bière.

    - Comment ça ?

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Il resta un long moment silencieux. Jamais il n'avait révélé ce qu'il voulait faire dans sa vie. La seule personne à qui il en avait parlé était morte quelques semaines plus tard. Il inspira à fond. Jamais rien n'arriverait à Leah. Jamais. Il y ferait bien attention. Il murmura,

    - Travailler avec les tout petits...

    - Fais-le, si c'est ce dont tu en as envie. C'est stupide de dire à quelqu'un qu'il est surqualifié.

    - Explique ça à l’Etat, dit-il en prenant sa main.

    - Comment peut-on être surqualifié pour un travail, c'est complètement con.

    - J'en sais rien, je suis allé loin dans mes études avant de revenir sur mon choix de départ... Qu'on m'a refusé. J’ai arrêté de chercher pourquoi le jour où je t'ai rencontré.

    - Tu peux toujours retenter le coup non ?

    - Je pourrais, dit-il. Il posa sa bière l'attirant à lui, comment se passe la série ?

    - Bien... Mais tu sais, je n'ai qu'un petit rôle mineur. Rien de très important.

    - On commence tous quelque part, mon grand-père a été dans les coulisses jusqu’au jour où l’acteur principal s’est fait hospitaliser et que mon grand-père soit le seul à connaître son rôle sur le bout des doigts.

    - Peut-être mais pour l'instant, le rôle que j'ai me convient très bien.

    Il frotta son nez contre sa tempe avant de l'embrasser.

    - Je veux que tu sois heureuse..., murmura-t-il a son oreille.

    - Je le suis, dit-elle avec un grand sourire, s'installant sur ses genoux.

    Aiden la regarda légèrement surpris. Puis sourit, il effleura ses lèvres d’un baiser.

    Leah sourit, approfondissant le baiser.

    Aiden la serra contre lui, les courbes de son corps se fondant sur le sien, il explora sa bouche de sa langue dans un baiser à la fois exigeant mais tendre.

    Leah se laissa griser par ce baiser, elle posa ses mains sur le torse d'Aiden, déboutonnant sa chemise. Ses doigts effleurant son torse. Aiden se raidit sous elle, son érection naissante devant plus forte. Il se sentait à l'étroit dans son jean. Mais laissa Leah prendre les commandes. Agréablement surpris. Il la regarda embrasser son torse descendant vers le bas ventre d'Aiden. Lorsqu'elle leva les yeux vers lui une lueur gourmande dans le regard il dut faire preuve de toute sa volonté pour ne pas la prendre là, de suite.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Leah le prit en bouche, l’excitant comme elle seule savait le faire, il ferma les yeux laissant sa tête reposer sur l'accoudoir du canapé. Puis elle remonta sur lui et ils se débarrassèrent des couches superflues encore sur eux. Les mots n'étaient plus utiles à ce stade, seul le besoin de l’autre saurait combler l’absence et le manque qu'ils ressentaient.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Après un moment, il redescendit de son nuage caressant la peau nue de Leah qui sur lui avait encore le souffle court.

    - Tu m'as manqué, dit-elle dans un soupir.

    - Tu m'as manqué aussi, dit-il en respirant son odeur.

    Leah regarda sa montre,

    - La babysitteur et Maddi ne devraient pas tarder à revenir.

    - Tu sous-entends qu'on doit se rhabiller c'est ça ? dit Aiden avec amusement.

    - C'est exactement ça !

    Aiden rit avant de regarder Leah,

    - Dommage... dit-il en lui dérobant un baiser avant d'attraper son caleçon et son jean.

    Leah sourit avant de se rhabiller rapidement. Aiden finissait de mettre les boutons de sa chemise lorsque l'on sonna à la porte.

    - Juste à temps on dirait, dit-il amusé en regardant Leah.

    Leah jeta un regard complice à Aiden avant d’aller ouvrir la porte.

    - Mamaaaaaaaaaaaaaaan, dit Maddi avant de se jeter dans les bras de sa mère.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Aiden sourit attendri en voyant la petite courir et se jeter dans les bras de sa mère. Il ressenti un étrange pincement au cœur, est-ce qu'un jour il aurait son propre enfant qui courrait vers lui de la même façon ?

    Leah dit au revoir à la babysitteur avant de retourner vers Aiden,

    - C'est qui ?  demanda la petite en pointant ce dernier.

    - Un très bon ami de maman.

    Aiden s'approcha de Maddi,

    - Coucou, tu te souviens de moi ? Je suis Aiden, dit le jeune homme en souriant à la jeune fille.

    Madison se plongea dans le cou de sa mère,

    - Elle est encore un peu timide...

    Aiden sourit,

    - C'est normal, on a dû se voir trois fois et encore la troisième fois elle a plus vu Daryl et Maggie.

    - Et puis il faut dire qu'elle a le sale caractère de sa mère et ne fait pas confiance aux gens, dit-elle avec un petit sourire.

    Aiden rit,

    - Je vois... Il va falloir que je l'apprivoise. Comme sa mère a une certaine époque.

    - C'est exactement ça, dit-elle avant de déposer un baiser sur les lèvres d'Aiden.

    - BWEEEEEEEERK LES BISOUS C'EST DEGUEULASSE !

    - Maddi ! On ne dit pas ce mot !

    - DEGUEULASSEUUUUUUUUUH !

    Aiden sourit, volant un baiser à Leah.

    - Oh ? Tu veux un bisou aussi ? Tu es jalouse c'est ça ? Dit-il amusé avant de planter un baiser sur la joue de la bambine.

    - Noooooooooooooooooooooooon, dit-elle en le repoussant, c'est dégueulasseeeeeeeeeeeeeeeeeeuh !

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Leah leva les yeux au ciel

    - On dit je n'aime pas, lui dit doucement Aiden, et puis tu diras plus ça quand tu auras un amoureux.

    Il enlaça Leah, souriant doucement.

    - J'aurais pas d'amoureux !

    - Une amoureuse alors ? Enfin, pas trop tôt quand même hein... dit-il après quelque instant.

    La petite regarda Aiden comme s'il était fou,

    - MAIS NA !

    Aiden éclata franchement de rire face à la réaction outrée de la bambine,

    - Elle parle bien pour son âge.

    - Elle est intelligente, dit-elle avec un petit sourire.

    - Comme sa mère.

     - Moui, si tu veux...

    Il déposa un baiser sur la tempe de Leah

    - Ne dit jamais le contraire Leah.

    - Je n'ai même pas mon bac...

    - Tu sais que tu peux le repasser si cela te gêne. Mais pour moi ça n’a aucune importance. Je sais ce que tu vaux... Ce n’est pas comme si j'avais été ton prof ! dit-il avec humour.

    - Bwarf, je me débrouille bien sans.

    Il sourit et regarda l'heure.

    - Je devrais peut-être rentrer... Il est déjà tard.

    Il n'avait aucune envie de partir mais ne voulait pas s'imposer.

    - Tu peux rester si tu veux, dit-elle avec un petit sourire.

    Il sentit son cœur bondir dans sa poitrine et un sourire naquit sur ses lèvres.

    - Si cela ne te gêne pas... Alors je reste.

    - Si je te propose c'est que ça ne me gêne pas.

    Il l’embrassa oubliant pendant un instant la présence de Madison, mais la bambine se fit rappeler à leur bon souvenir.

    - J’ai faim ! piailla-t-elle.

    - Mais tu as mangé avec la babysitter, non ?

    - Si !

    Aiden eut une idée il chuchota à l’oreille de Leah

    - Tu as de quoi faire des pancakes ?

    - Oui j'en ai mais, elle a déjà mangé et je n'aime pas qu'elle grignote en dehors des repas.

    Il regarda l'heure, il était 21h passé.

    - Un petit dessert tardif ? Suggéra-t-il toujours de façon à ce que Maddi n’entende pas. Il ne voulait pas la décevoir si jamais sa mère disait non ce qu'il pouvait comprendre.

    - Non, elle va être excitée après.

    - Mais j'ai faaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaim.

    - Ok c'est toi qui décide, dit Aiden. Il regarda la petite, si tu es sage, jusque demain matin je te ferais un super petit déjeuner pour ta maman et toi ça te dit ? dit-il avec un sourire.

    - Mais j'ai faaaaaaaaaaim.

    - Non... Tu crois avoir faim..., rétorqua sa mère.

    Aiden sourit amusé, il se souvenait de Maggie au même âge. Elle faisait le même cirque que Madison. Aiden se rassit dans le canapé pendant que Leah s'occupait de sa fille. Il ne voulait pas intervenir plus qu'il ne l'avait déjà fait, ce n'était malheureusement pas son rôle. Leah soupira avant de dire,

    - Bon, allez, c'est l'heure de se coucher Maddi, dit au revoir à Aiden.

    - NOOOOOOOOOON JE VEUX PAAAAAAAAAAAAAAAAS.

    Aiden regarda Maddi

    - Tu sais, si tu ne me dis pas bonne nuit je vais être très triste et tu n'auras pas de super p'tit dej demain.

    - Je veux pas dormiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir !

    Aiden sourit,

    - Je peux la prendre ? demanda-t-il a Leah.

    - Si tu veux, dit-elle dans un petit soupir.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Il prit la bambine sur ses genoux et la cala dans ses bras. Il se mit à lui parler d'une voix douce. Lui racontant mille et une merveilles. En quelque instant la bambine se calma attentive à ce que lui racontait Aiden. Puis rapidement elle se mit à se frotter les yeux et à bailler avant de finir par tomber endormie en à peine 20 minutes. Aiden sourit, replaçant quelques mèches sur son visage de poupon.

    - Oh mon dieu, merci ! dit Leah en déposant un doux baiser sur la joue de d'Aiden, Je galère tellement à la coucher le soir.

    Aiden sourit,

    - Pas de soucis... Ma soeur dit que j’ai un don. Où est sa chambre ? Je vais la coucher, demanda-t-il prenant garde à ne pas réveiller la petite endormie.

    - Juste là, dit-elle en désignant une petite porte.

    Chapitre 143: I know. How I feel when I'm around you. I don't know. How I feel when I'm around you.

    Aiden se leva et se dirigea vers la chambre, la couchant dans son petit lit. Heureusement, elle semblait déjà être en pyjama et il n'eut pas à la changer. Il la regarda dormir quelques instant avant de caresser sa joue du bout des doigts et de retourner avec Leah.

    - Elle a du bien s'amuser chez la nourrice, elle avait l'air épuisée, elle dort comme un loir.

    - C'est rare !

    - Ah oui ? Il fut soudain inquiet, la nourrice s'occupait-t-elle bien de Maddi ? Elle avait l’air jeune lorsqu'il l'avait vu. Enfin cela ne voulait rien dire mais bon. Maddi avait l’air d'avoir son petit caractère et il fallait savoir la gérer, ce n'était pas un problème pour lui qui avait l'habitude d'aider sa sœur mais est-ce pareille pour la jeune femme qui la gardait ? Il s'assit à côté de Leah, l'attirant contre lui. La mine songeuse.

    - Elle n'est pas du genre à s'épuiser facilement.

    -Ah, il fut légèrement rassuré, tu sais... Si jamais, tu peux l’amener chez moi. Mes parents et ma sœur pourront la garder certains jours si cela t’arrange... Même moi, je suis souvent à la maison en ce moment. Elle pourra jouer dans le jardin et avec Daryl.

    - Pourquoi pas, dit-elle avec un petit sourire.

    Il embrassa la tempe de la jeune femme.

    - Je t'aime Leah... Murmura-t-il.

    - Je t'aime aussi, dit-elle en lui souriant.

    « Chapitre 142: Elle a fait un bébé toute seule

  • Commentaires

    5
    Lily/pinssophie
    Lundi 12 Novembre à 11:58

    C'est plein d'amouuur tout ça !

    La présentation à la famille se passe bien. Tout le monde trouve la ressemblance avec Aiden flagrante, les oreilles pointues sont de lui !

    Aiden n'a eu personne dans sa vie depuis Leah : Oooh...

    Ils vont pouvoir reprendre là où ils s'étaient arrêter avant la venue de la nourrice et Madison  wink2

    Tout cela augure de très bonnes choses pour la suite : oui oui yes

    4
    Samedi 10 Novembre à 16:28

    La rencontre avec la famille c'est bien passé , eux aussi voient que la petite ressemble à Aiden.

    Ils sont à nouveau réuni et toujours amoureux,  à voir comment cela va se passer maintenant. 

      • Samedi 10 Novembre à 16:51

        Et ouii seul la suite nous le dira ! :p 

    3
    istina
    Samedi 10 Novembre à 14:19

    Maddi est tellement poupette ;-;

      • Samedi 10 Novembre à 16:50

        Grave **

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :