• Chapitre 156: I’ve got a boyfriend, i kind’o supermale

    Les semaines passèrent les unes après les autres et Beth et Ulysse enchainait les concerts. Ce soir, c'était à Aurora Skies, ils adoraient y jouer car après, ils pouvaient toujours voir leur famille ou leur ami alors que, quand ils jouaient dans des lieux plus reculés, ils n'avaient pas cette possibilité.

    Après leur concert, Ulysse se dirigea vers sa loge pendant que Beth réglait deux, trois trucs avec leur agent. Il venait juste de rentrer quand on frappa à la porte. Quand il l'ouvrit un large sourire apparu sur son visage.

    - Logan ! s'exclama le blondinet en voyant le petit ami de sa sœur.  Gwen n'est pas avec toi ?

    - Non, elle n'a pas pu venir ce soir. Et je tenais à féliciter le chanteur d'avoir si bien jouer, à ces mots, il l'embrassa. Ulysse passa ses mains derrière son cou afin d'approfondir le baiser.

     

    Cela faisait depuis un petit moment que Logan et Ulysse couchaient ensemble. Un an ? Peut plus ? Moins ? Ils ne faisaient pas vraiment attention. Ce n'était pas sérieux entre eux, c'était juste pour le fun. Mais bien sûr, ils faisaient attention à rester discret car, si Gwen venait à l'apprendre... Ils ne préféraient pas y penser.

    Ulysse se détacha des lèvres de Logan

    - Tu viens me féliciter et tu me fais juste un bisou ? Je pense que je mérite plus que ça

    Logan sourit avant d'enlever le t-shirt du blondinet et l'embrasser à nouveau.

     

     

    Beth discuta avec leur agent et sourit, elle avait une bonne nouvelle pour Ulysse, ils pouvaient faire une pause deux semaines et ainsi profiter de leur famille et de leurs amis. Quelqu'un attrapa la main de Beth et la tira en arrière avant de l'embrasser. La jeune femme se raidit et repoussa violement la personne. Elle fut surprise de découvrir... Alexis, leur machiniste.

    - Non. Je t'ai déjà dit non.

    - Tu m'as aussi dit que tu n'avais personne, dit le brun croisant les bras sur son torse.

    - Peut-être mais je ne veux personne dans ma vie.

    - Pourquoi ? Parce que tu aimes Ulysse ? Il éclata d'un rire sans joie, il ne te mérite pas Beth, cria-t-il la blonde s'éloignant légèrement irritée. Elle retourna dans la loge en secouant la tête et entra. Elle se figea.

    - Logan ?! Qu'est-ce.... ULYSSE ? la blonde resta choquée quelques instants. Elle claqua la porte derrière elle.

    Ulysse sursauta quand la porte s'ouvrit en grand. Merde merde merde. Ils avaient oublié de fermer la porte.

     

    - Putain de merde, jura-t-il

    - On est vraiment dans la merde.

    - Je ne te le fais pas dire.

    Il soupira, se rhabilla à la hâte avant de dire à Logan

    - Je vais aller lui parler..., avant d'aller sur les talons de son amie.

     

    Beth faisait les cents pas dans le couloir. Comment pouvaient-ils faire ça ? A Gwen en plus ? Elle était vraiment déçue de l'attitude d'Ulysse. Ulysse rattrapa son ami avant de l'attraper par le poignet - Beth, attends !

    Elle se tenta de se dégager de la poigne d'Ulysse sans succès elle se retourna. Beth n'avait jamais été en colère. Jamais au grand jamais, elle avait déjà haussé la voix pour gronder, réprimander mais jamais au grand jamais... elle n'avait été en colère.

    - COMMENT PEUX-TU FAIRE CA ? lui hurla-t-elle dessus, hors d'elle.

    - Je..., Ulysse soupira, Je n'ai pas d'excuse. Je sais très bien que j'ai agis comme un connard et ça depuis le début mais... Il n'y a pas vraiment de mais...

    - Elle est courant ? demanda Beth furibonde, les sourcils froncés. J'espère pour toi que non. Et que vous allez faire les bons choix ! Ta sœur est enfin heureuse et tu couches avec son petit ami !! BORDEL ULYSSE ! Tu peux avoir qui tu veux mais j'avais toujours cru que ta sœur serait toujours exclue, que jamais tu ne la toucherais. Tu....tu.... Me déçois ! Et lâche-moi ! dit-elle tirant sur son bras.

    - Il ne faut pas qu'elle soit au courant Beth ! Et... Je ne sais pas comment te l'expliquer mais..., il soupira avant de la lâcher, Désolé...

    - CE N’EST PAS AUPRÈS DE MOI QUE TU DOIS T EXCUSER ! crie Beth les larmes aux yeux, elle ramena ses bras contre elle. Elle était bien plus touchée que tout ce qu'elle ne voulait bien l'admettre. Elle le regarda lui jetant un regard noir. Si ces yeux avaient pu lancé des éclairs... Elle l'aurait fait sans hésiter rien que pour qu'il comprenne la leçon. Vous avez intérêt à faire les bons choix. Elle n'a pas à souffrir de VOS bêtises. Sur ses mots, elle se retourna, laissant ses larmes rouler sur ses joues. Elle s'éloigna avant de gifler l'un ou l'autre, chose qu'elle ne se pardonnerais jamais.

    Ulysse soupira avant de passer la main dans ses cheveux. Il était vraiment dans la merde mais, ce qui le gênait le plus c'est qu'il avait déçue Beth et qu'il avait peur qu'elle ne puisse pas le pardonner.

    - Et merde, dit-il en shootant dans un caillou sur son passage avant d'aller rejoindre Logan.

     

    Beth pris sa voiture, se fichant de comment Ulysse rentrerait. Elle avait besoin... besoin de Daryl. Elle conduisit jusque chez lui. C'est en larme que son frère la trouva lorsqu'il lui ouvrit.

    - Beth ? dit son frère avant la jeune fille n'aille en pleure dans ses bras. Qu'est-ce qui se passe princesse ? dit son frère la faisant entrer. Elle lui raconta tout. Il était le seul au courant que sa sœur était amoureuse, profondément et irrévocablement amoureuse d'Ulysse. Une fois que lui et sa femme réussirent à calmer les pleurer de la jeune femme, Daryl l'envoya se coucher. Puis il attrapa ses clés embrassa sa femme et son bébé avant de dire.

    - Je reviens. J'ai une gueule à démonter.

    Mary hocha la tête.

    - Sois prudent...

    Ulysse resta un moment discuter avec Logan pour savoir comment ils allaient faire. Le mieux était qu'Ulysse essaye de reparler avec Beth demain, quand tout ça se serait tassé. Finalement, ils finirent par rentrer chacun de leur côté. En arrivant chez lui, Ulysse alla se laisser tomber sur son lit, en soupirant. Daryl se gara devant chez Ulysse, voyant de la lumière il alla directement sonner. Remonté.  Ulysse se releva, surprit qu'on vienne sonner à cette heure-là. Quand il alla ouvrir la porte, il fut étonné de voir la personne en face de lui

    - Daryl ? Tout va bien ?

    Daryl lui enfonça son poing dans la figure.

    Connard ! lui jeta-il à la figure.

    Ulysse porta aussitôt ses mains à son nez qui était ensanglanté,

    - Putain mais ça va pas ? Qu'est ce qui te prends ?!

    Ce qui me prend petite merde ? T'as pas vu l'état de ma sœur pour dire ça ! Il attrapa le blond par le col, le secouant. T'es une ordure c'est clair ? Tu l'as détruite, t'as eu ce que tu voulais au final ? dit Daryl énervé, il appréciait Ulysse mais se méfiait de lui, il connaissait sa réputation et avait toujours eu peur pour sa sœur. Mieux l'approcher pour mieux la faire souffrir ensuite c'est ça ta technique ? C'est comme ça que tu prends ton pied ? Et en mêlant ta sœur à ça. Bravo. dit-il, ce mot sonnant comme une insulte.

    -  Bordel ! Mais arrête de dire des conneries ! Jamais je ne ferais de mal à Beth ! Pas intentionnellement en tout cas..., dit-il en repensant à sa réaction quand elle avait découvert qu'il couchait avec Logan. Je tiens énormément à elle Daryl...

    - Bordel ! Elle aussi elle tient à toi ! Bien plus que ce que tu crois petit con ! Mais je ne supporterais pas de la voir souffrir plus longtemps ! J'en ai ras le cul putain. Son poing le démangeait d'à nouveau venir s'écraser sur le nez du blond histoire de bien en remettre une couche. Elle va mal en ce moment bordel. Tu l'as remarqué au moins ? Ou tu étais trop occupé à baiser le mec de ta sœur ? cracha-t-il haineux.

    - Je... Non, soupira Ulysse. Il n'avait rien remarqué. Il s'en voulait, énormément, il méritait le coup de poing qu'il avait reçu, Tu ne connais pas toute l'histoire Daryl, tenta-t-il tout de même de se défendre.

    - Ah ouais ? Et qu'est-ce que t'as à dire pour ta défense alors ? cracha le policier.

    Ulysse soupira

    - Rien... Je n'ai rien à dire. C'est juste que... J'ai tendance à ne pas penser aux conséquences, j'ai toujours été comme ça et on y peux rien...

    -  C'est ça "toute ton histoire" ? Putain. Tu sais ce qui me retient de t'envoyer à l'hosto ? dit Daryl croisant les bras et le toisant.

    Ulysse haussa les épaules

    - Alors vas-y... Fais-le mais, je ne suis pas sûre que Beth appréciera.

    - C'est bien la seule chose qui me retient : parce que ma sœur t'aime. Lâcha Daryl le fixant. Il n'avait en rien préciser à quel point Beth l'aimait. Il voulait juste voir la réaction d'Ulysse.

    - Et moi aussi je l'aime énormément, dit Ulysse en retour.

    -  Ah oui ? T'en es sûr ? Parce que tu as beau être le meilleur, et seul d'ailleurs, ami de ma sœur... la comprends-tu vraiment ? Sais-tu vraiment ce qui la ronge ? Ce qui l'empêche de dormir depuis des mois ? Qui elle est vraiment ? Non, sinon tu n'aurais pas été enculé un mec, déjà pris en plus. Plus Daryl parlait plus il s'énervait. Comment sa sœur pouvait être amoureuse d'un égoïste pareil ? Comment pouvait-elle vouloir qu'il soit le père de ses enfant bordel !

    - Tu veux parler de ses cauchemars par rapport à son viol ? demanda Ulysse en fronçant des sourcils

    Daryl eut un rire amer.

    On voit que tu n’es pas si attentif qu'elle le dit, tu ne sais même pas qu'elle rêve de pire. Ils changent, tu sais combien de fois j'ai dû être réveiller rien que cette semaine ? Non. Sûrement pas. Je pensais que ma sœur était entre de bonne main avec toi mais je me suis largement trompé.

    - Qu'est-ce que tu racontes ? demanda Ulysse, Elle m'en aurait parlé si elle avait ce genre de problème.

    - Tu crois ? C'est quand la dernière fois où tu lui as vraiment parler ? Demanda Daryl, connaissant déjà la réponse.

    - Je lui parle souvent, dit Ulysse en soupirant, c’est juste que cette dernière semaine... On avait moins de temps...

    Non, non tu lui ne parles pas souvent. Votre dernière vraie conversation remonte à il y a 6 mois. Elle a voulu venir te voir, et tu n'étais pas là. Sûrement chez Logan hein ? dit Daryl écœuré. Il y a 6 mois, ils n’étaient pas très loin d'Aurora Skies, et la jeune femme avait voulu venir voir Ulysse, ne le trouvant pas elle avait paniqué et finit par appeler son frère aux alentours de 3h du matin. De même dans les jours qui suivait Beth avait voulu parler à Ulysse mais, elle n'avait pas pu le voir en dehors du travail, elle ne savait pas où il allait, une fois les répètes finis.

    - Je... Je ..., Ulysse se sentait mal, il culpabilisait, ne savait plus quoi dire. Il avait envie de se gifler. Comment avait-il pu abandonner son amie de la sorte. Je dois aller lui parler !

    Daryl lui bloqua la porte,

    - Non. Pas tant que tu n'auras pas pris une décision. Ou dit ce que tu comptes dire à ma sœur. Elle a assez souffert. Il était froid, comme jamais Ulysse ne l'avait vu. Il savait pourtant qu'il ne fallait pas se faire de Daryl un ennemi.

    - Je veux juste savoir pourquoi elle voulait me parler. Et m'excuser de ne pas avoir été là pour elle.

    - Ah ouais ? Va falloir me dépasser pour ça. Dit Daryl campant sur ses positions.

    Ulysse soupira avant de pousser Daryl pour passer,

    - Laisse-moi s'il te plaît.

     

    Daryl ne s'attendait pas à ce qu'Ulysse mette autant de force lorsqu'il le percuta, il recula de quelques pas, ce qui laissa tout le loisir à Ulysse de passer et courir jusqu'à sa voiture avant de démarrer en trombe.

    - Bordel ! Jura Daryl, avec cependant un sourire satisfait aux lèvres.

     

    Ayant retenu que Beth était chez Daryl, il conduit jusqu'à chez lui avant de tambouriner à la porte. Mary alla ouvrit la porte, se demanda qui tambourinait à cette heure. Elle fut surprise de voir Ulysse le nez ensanglanté.

    -  Ulysse ?! dit Mary qui s'écarta voyant le garçon entrer comme fou dans la maison,

    - Je suis venu voir Beth.

    - Oui... ? Elle est dans la chambre d'ami à l'étage dit Maria, A gauche, ajouta-t-elle voyant Ulysse se précipité dans les escaliers. Mais il a le diable aux fesses ? murmura la jeune femme

    -  Non, juste la peur de perdre celle qu'il aime, dit Daryl enlaçant sa compagne la faisant sursauter.

    - Daryl ! Tu m'as fait peur... ! dit Mary se retournant dans ses bras et l'enlaçant.

     

    Ulysse monta à l'étage et toqua à la porte où se trouvait Beth,

    Princesse.... C'est moi, Ulysse

    Beth dormait encore, elle n'entendit donc pas Ulysse... Jusqu'à ce qu'il pose sa main sur son épaule la secouant doucement. Elle s'éveilla en sursaut, ne comprenant pas où elle se trouvait, ses yeux étaient encore rouges des larmes qu'elle avait versées.

    - U-Ulysse.... ? Elle écarquilla les yeux en voyant son nez ensanglanté, Oh mon dieu ! Dit-elle se redressant et allumant la table de chevet, elle posa sa main de chaque côté de son visage, qu'est-ce qui t'es arrivée ? demanda-t-elle inquiète. Ses yeux brillaient d'inquiétude mais aussi de tristesse, elle semblait hantée. En la regardant de plus près, il pouvait voir qu'elle était plus maigre, plus pâle qu'habituellement, bien que déjà très claire, elle ressemblait à zombie sans le maquillage de scène. Une chose n'avait cependant pas changer, sa chaleur corporelle, elle était toujours froide, très froide.

    Ulysse prit Beth dans ses bras,

    - Je suis vraiment désolé. Pour Logan, De n'avoir pas été là... Pour tout.

     

    Beth ne compris pas tout mais sentit à nouveau les larmes lui venir aux yeux. Elle avait mal, si mal. Elle sera le t-shirt d'Ulysse sentant ses larmes rouler sur ses joues et venir s'écraser sur le torse de son ami. Daryl qui écoutait derrière la porte, n'entendant pas de cri décida de rejoindre son épouse dans leur lit qu'il avait déserté depuis de trop nombreuses nuits.

    - Je suis désolé ? répéta Ulysse, J'aurais dû voir que tu n'allais pas bien... Je suis vraiment un ami de merde.

    - Non...tu... avais d'autres soucis..., dit la blonde, c'est rien... je... elle ne termina pas sa phrase, ses larmes lui bloquant la gorge. Elle essuya ses yeux, ne sachant que dire.

    - Non, je n'avais pas de soucis, je n'ai aucune excuse. J'ai vraiment agis comme un connard

    Beth se mit à trembler légèrement dans les bras d'Ulysse, se mordant la lèvre, elle s'écarta doucement disant d'une petite voix.

    Ce que tu fais avec Logan c'est être un connard... tu le sais que c'est mal... rassure moi ?

    - Oui je sais bien que c'est mal mais... Je ne sais pas..., Il soupira, il ne savait pas comment expliquer pourquoi il agissait de la sorte.

    - Ulysse... tu risques de faire souffrir ta sœur... Je sais que ce n'a pas toujours été l'amour fou entre vous mais... elle... elle est enfin heureuse. Pourquoi tu fais ça ? Tu cherches à te prouver quoi ? Qu'est-ce que tu as caché au fond de toi ?

    - Je... Je ne pense pas qu'elle était vraiment heureuse avec Logan. Le fait qu'il l'ait trompé avec moi en est la preuve non ?

    - Qu'en sais-tu ? Lui as-tu parlé ? Lui as-tu demander ? Qui te dis qu'ils n'ont pas des projets ? Demande lui, pose-lui la question. Tu n'as pas à décider de si ta sœur est heureuse ou non Ulysse... Elle peut penser que tout va bien dans son couple ou essayer de tout faire pour que ça marche alors que toi par derrière tu viens tout briser pour une histoire d'une soirée ? De... cul ? Parce qu'il occupe le rôle qu'avait... Peter ? dit-elle se souvenant parfaitement du jeune homme malgré les années.

    - Ce n'est pas pareil... Enfin si mais... Peter et Logan sont des personnes vraiment différentes et..., Il soupira, Je crois que j'ai vraiment un problème avec ça.

    Beth s'était rassise, se releva.

    - Je vais chercher de quoi soigner ton nez... Ensuite... On parlera. D'accord ?

     

    Elle toucha l'épaule d'Ulysse puis disparût dans la salle de bain quelques minutes avant de revenir avec une trousse de secours. Du désinfectant, des compresses et du coton. Elle s'occupa d'Ulysse, tendrement. Trop tendrement que le ferait une simple amie, mais elle n'en préoccupa plus, trop concentré sur sa tâche et à ne pas lui faire mal...

    - Merci, dit Ulysse doucement, à ta place je me serais envoyé chier.

    - Tu aurais mérité que je te gifle... mais je crois que... qu'on l'a fait pour moi..., Elle jeta les compresse et coton usager. Et s'assit en tailleur posant sa tête sur son genou dans ses mains. Raconte-moi... dit la blonde, gardant pour elle tout ce qui la chamboulait, l'empêchait de dormir depuis des mois.

    - Racontez quoi ?

    - Le pourquoi du comment. Comment ça à commencer. Pourquoi.

    - Avec Logan ? A vrai dire... Je ne sais même pas, ça s’est fait plutôt naturellement. Enfin, depuis le début on s'entendait bien. On est un peu pareil niveau goût, idées et tout. On discutait souvent autour d'un whisky et... Une chose entrainant une autre. Ulysse soupira, mais, c'est plus compliqué que ça, je sais bien qu'il n'est pas amoureux de moi, ni de ma sœur...

    Beth écouta Ulysse sans rien, dire. Elle regarda l'encourageant simplement du regard à continuer.

    - Disons qu'il est indéniablement amoureux de son meilleur ami, Jessy mais qu'il a du mal à se l'avouer... Je pense que s'il sort avec ma sœur c'est juste pour se convaincre du contraire.

    - Et ta sœur dans tout ça... ? Elle va en souffrir... il faut que vous fassiez quelques choses. Toi ou lui, mais ça ne peut pas continuer ainsi...

    Ulysse soupira

    - Tu as raison mais... Elle va être bouleversée. Il soupira à nouveau devant la logique de sa phrase.

    - Elle le sera dans tous les cas, mais... un conseil ? Logan devrait lui dire qu'il ne l'aime pas. Ça va mal finir, encore plus si elle finit par vous découvrir...

    Ulysse passa la main dans ses cheveux,

    -  Je sais bien... Mais ça, ce n'est pas à moi de le dire.

    - Si c'est moi qui parle à Logan je vais le frapper. Je veux bien le faire mais il va se prendre une paire de claque avant. Elle savait que ces remarques feraient rire son ami. Rien qu'à voir la différence de taille en Logan et Beth était comique, il était aussi grand qu'elle petite mais surtout, tellement fluette que la gifle de la jeune femme ne ferait que l'effet d'une mouche au jeune homme.

    - Je lui parlerais...

    Beth hocha la tête, entourant ses bras de ses genoux, elle portait toujours sa robe, ne l'ayant pas quitté. Elle regarda le vide près de son ami, tristement. Son cœur se serrait. Elle avait l'impression de briser son ami mais... Surtout qu'elle allait le perdre. Elle papillonna des yeux, non, elle ne pouvait pas le perdre... Pas maintenant...

    - Maintenant à ton tour de me parler... Je... Daryl m'a dit que tu avais des problèmes en ce moment. J'aurais dû m'en rendre compte désolé.

    Le regard de Beth se voila.

    Cauchemars... comme d'hab... et le machiniste Alexis... qui me harcèle... Avant que je vienne vous voir... Il m'a embrassée. Encore. Alors que ça fait plusieurs fois que je le repousse clairement... Elle haussa les épaules, comme si ce n'était rien alors que cela ravivait en elle ses peurs les plus profondes, ses cauchemars les plus enfouis, ceux qu'elle essayait de cacher à tout le monde. Et.... Elle hésita... le Legacy... ma mère s'inquiète aussi pour ça...

    Ulysse tiqua à l'évocation du machiniste.

    - Quoi ! Tu aurais dû me le dire... Enfin, tu as essayé appartement... J'suis vraiment désolé Beth. J'suis merdique.

    Beth haussa les épaules,

    - Faut que j'apprenne à me débrouiller... y'a bien un moment où tu vas faire ta vie...

     

    Le cœur de la jeune fille se serra, et elle ? Que ferait-elle le jour où il aurait rencontré son âme sœur ? Celle ou celui qui ferait battre son cœur ? Avec qui, il verra un avenir ? Une famille ? Des enfants ? Elle ne savait pas, elle n'imaginait pas sa vie sans lui, elle sentit les larmes lui venir aux yeux, elle tenta de les chasser. Elle ne voulait pas pleurer, pas encore.

    Voyant que Beth était au bord des larmes, Ulysse la prit dans ses bras.

    - Ne dis pas n'importe quoi, peu importe comment je fais ma vie, tu es forcément dedans. Je serais toujours là pour toi. Je sais que ces derniers temps... Je n'étais pas présent mais, j'en suis désolé et je suis là maintenant, je ne compte pas partir. Et si jamais, je déconne encore je compte sur toi pour me donner un coup de pied au cul car, peut-être que tu as besoin de moi mais, l'inverse est aussi valable, j'ai besoin de toi princesse.

     

    Beth sentit son cœur manquer un battement. Il avait besoin d'elle... Il ne concevait pas une vie sans elle... ? Elle sentit la joie commencer à l'étouffée et elle fondit à nouveau en larmes, se laissant aller contre lui. Elle hocha la tête, un léger sourire à travers de ses larmes.

    - Promis... Je mettrais les bonnes chaussures, spéciales coup de pied alors... dit la blonde.

    - Je savais que je pouvais compter sur toi, dit Ulysse avec un petit sourire.

    Beth se lova contre lui, elle avait peur qu'il lui pose sa question sur ses cauchemars.

    - Sinon... Tes cauchemars. Encore et toujours la même cause ?

    - Entre autres... ça et... un mélange avec ce qui se passe actuellement...

    - Comment ça ?

    - ...pour mon viol... mais c'est pas toujours Emeric... dit-elle avec difficulté, c'est parfois Alexis... J'aime pas être seule trop longtemps avec lui, il est vraiment... Elle frissonna... Enfin... Il joue le rôle d'Emeric mais à chaque fois c'est dans les coulisses... Et je suis toute seule... Y'a aussi des trucs par rapport au Legacy... Ma mère panique et moi j'ai peur parce que je sais que je n’aurais jamais personne... Je... J'arriverais pas...à... Enfin... Tu... vois ce que je veux dire ? Et du coup... je déçois ma mère et tout le monde autour de moi... et toi... y'a toujours... ce cauchemar... où... tu…, elle ferma les yeux, se cachant dans les bras d'Ulysse, m'abandonne... murmura-t-elle. Ulysse écouta Beth d'une oreille attentive, sans la couper. A la fin, il la prit dans ses bras.

    - Ne t'en fais pas Beth, je ne t'abandonnerais pas. Pour Alexis, j'irais lui parler demain. Et pour le Legacy... Tu finiras bien par trouver ton âme sœur, ne t'en fais pas. Je crois en toi.

     

    Beth se laissa réconforter par Ulysse, elle avait envie de lui dire qu'elle pensait l'avoir trouvé. En lui. C'était lui son âme-sœur mais, elle préféra se taire. Elle dit seulement,

    - Merci... et... pour Alexis... je... mais Ulysse la coupa à nouveau.

    Laisse-moi m'en charger

    - D'accord... cédai-t-elle. Après quelques minutes de silence elle demanda, Tu... dors avec moi... ce soir ?

    - Si tu veux, dit Ulysse avec un sourire

    - Merci... souffla-t-elle, je... je vais prendre une douche... je crois que Daryl doit avoir des anciens joggings à lui dans la commode...

    - D'accord, à tout de suite.

     

    Beth se glissa dans la salle de bain attenante et pris une rapide douche. Soulageant son dos endolori et effaçant les dernières traces de maquillage sur sa peau. Elle se brossa les dents et après une quinzaine de minutes elle ressorti, une serviette enroulée autour du torse, les cheveux encore gouttant de la douche qu'elle venait de prendre, la peau légèrement fumante.

    - Tu peux y aller si tu veux. Malgré sa maigreur, elle restait toujours aussi attirante, elle avait ce petit quelque chose qui émouvait les hommes jusque dans l'âme, mais surtout, qui touchait Ulysse d'une manière bien plus importante qu'il ne le pensait.

    - Il est tard, j'irais plutôt demain matin, dit Ulysse en se laissant tomber sur le lit

    Beth hocha la tête et fouilla dans les vêtements pour finalement trouver un t-shirt à Daryl qu'elle passa par-dessus sa serviette avant de laisser celle-ci tomber puis elle vint se glisser dans le lit.

    - Bonne nuit princesse, dit Ulysse en déposant un baiser sur son front

    A toi aussi... nounours... dit-elle employant le surnom qu'elle lui avait donner il y a quelques années.

     

    Elle se blottit contre lui et tomba rapidement endormie, la fatigue de ses derniers mois lui tombant sur les épaules comme un lourd contre coup. Ulysse n'arrivait pas très bien à dormir cette nuit. Il réfléchissait. A ce qu'il avait fait, ce qu'il devait faire, toute cette histoire avec Logan. Il s'amusait bien avec lui, il n'avait pas envie d'arrêter de le voir mais, si on lui demandait de choisir entre lui et Beth, il choisirait toujours la jeune femme. D'ailleurs pour une fois, cette dernière dormait sans faire de cauchemar. Au bout d'un moment, cette dernière se colla contre Ulysse. C'est aussi à ce moment que le jeune homme remarqua qu'elle ne portait rien sous ce simple t-shirt. Vraiment rien. Il secoua la tête, comme à chaque fois qu'il avait des pensées impures sur Beth. C'était sa meilleure amie voyons...

    Beth dormait paisiblement, sans qu'aucun cauchemar ne viennent perturber son sommeil et ce pour la première fois depuis qu'elle s'était faite agressée. Elle se colla lui, cherchant la chaleur comme à chaque fois qu'ils dormaient ensemble. Elle était toujours aussi froide mais cela ne sembla pas déranger Ulysse qui passa un bras autour de la jeune femme la serrant contre lui.

     

    Finalement la nuit passa sans qu'Ulysse trouve le sommeil. Au petit matin, il se leva de bonne heure, faisant le moins de bruit possible pour ne pas réveiller Beth.

    Beth s’agita légèrement en me sentant se lever, lâchant un petit bruit comme un gémissement, elle se recroquevilla sur elle-même sans pour autant se réveiller. Ulysse soupira en se massant la nuque, il avait plein de chose à faire. Parler avec Logan, parler avec cet Alexis... Il opta pour la première option dans un premier temps. Ensuite, il laissa un petit mot à l'intention de Beth pour dire qu'il la retrouverait ce soir, au concert.

    Beth se réveilla plusieurs heures plus tard seule, elle fronça les sourcils puis lu le mot. Elle fut rassurée, elle se leva et descendit manger avec Mary qui lui demanda si elle avait bien dormi Beth hocha la tête. Mangea et se reposa puis vers 14h elle s'habilla, prépara ses affaires pour le soir et parti à la répétition.

    Ulysse avait parlé avec Logan toute la journée pour trouver une solution. Finalement, la soirée arrivant, il partit à son concert.

    Beth était sur scène quand il arriva, pas encore habiller mais déjà coiffée. La salle était plongée dans le noir, il n’y avait qu'elle. Assise au piano de délicats accords s’élevaient, triste et doux elle fredonna une chanson qu'elle avait écrite quelques semaines plutôt et se pensant seule et chanta, doucement. Sa voix mélodieuse s’accordant doucement au piano.

    (listen to your Heart)

     

    Après le concert, Ulysse retourna voir Beth

    - Hey, désolé de t'avoir abandonné ce matin.  dit Ulysse avec un petit sourire

    Beth qui avait été rapidement se préparer après sa session piano solo avant le concert, c’était donnée à fond durant ce dernier. Elle regarda Ulysse,

    - C’est rien... Tu as pris une décision ?

    - Non pas encore... Je sais pas quoi faire...

    Beth hocha la tête comprenant et se figea. Derrière Ulysse, Alexis arrivait.

    - Beth, dit-il d'une voix forte. Il tenait un énorme bouquet de roses rouge à la main,

    Ulysse se retourna avant de voir Alexis.

    - Il faut que tu la laisses tranquille, mec, soupira Ulysse

    - Et pourquoi ? Elle n’a personne, je peux tenter ma chance, je veux la tenter.

    - je t'ai déjà dit non cent fois Alexis, dit Beth fronçant les sourcils.

    - Accepte au moins ces fleurs.

    - Non.

    Il les lui tendit insistant, le regard convoiteur parcourant le corps de Beth.

    - Tu as bien compris qu'elle n'était pas intéressée, dit-il en se mettant entre Beth et Alexis.

    Alexis regarda Ulysse,

    - Tiens l'amoureux se réveille ? dit le jeune homme, j'en ai rien à faire, je vais la rendre intéressée, de toute façon elle ouvre ses cuisses à tout ce qui bouge, ça se voit.

     

    Beth fut choquée des paroles d'Alexis, elle resta derrière Ulysse figée et sans rien dire.

    Voyant rouge à la phrase d'Alexis, Ulysse lui foutu son poing dans la gueule.

    - Espèce de connard, dit-il en le prenant par le col, retire tout de suite ce que tu viens de dire ! Et à ces mots, il lui foutu à nouveau un pain.

    Alexis lâcha un cri de douleur les roses tombant comme une nuée de pluie autour d'eux.

    - Jamais ! C'est une petite pute ! dit Alexis tentant de protéger son visage des coups.

    Ulysse le frappa à nouveau, maintenant qu'il avait commencé, il ne pouvait plus s'arrêter

    Beth regardait la scène avec horreur. A un moment elle attrapa le bras d'Ulysse,

    - Ulysse ! dit-elle inquiète. Alexis tomba à terre recroquevillé sur lui-même le visage en sang. Beth l'ignora complètement, elle n'avait jamais vu Ulysse dans un tel état de rage et cela la préoccupait, elle s'inquiétait pour lui et cette inquiétude se lisait dans ses yeux.

    Ulysse arrêta de frapper Alexis.

    - Quel connard... se contenta-t-il de grogner. Il soupira. Il savait qu'il venait de se foutre dans la merde encore. Il avait énormément de chance qu'Alexis aille porter plainte contre lui.

    Je suis désolé Beth...

    Beth secoua la tête.

    - Tu vas bien ?

     

    Alexis gémit, elle ne lui accorda même pas un regard jusqu'à ce qu'Ulysse l'est rassuré sur son état, puis elle se pencha vers Alexis,

    - Tu portes plainte contre Ulysse ? Je porterais plainte contre toi pour harcèlement, et harcèlement sexuel. Sa voix était dure, sans aucune compassion. Je t'avais prévenue, maintenant ne compte plus sur moi. Au moindre autre écart de ta part tu es viré. Elle se releva et attrapa la main d'Ulysse avant de partir avec lui. Elle tremblait légèrement, elle n'avait pas l'habitude d'être aussi méchante, et cela se voyait.

    Ulysse soupira.

    - J'suis vraiment désolé mais... Quand il t’a insulté, ça m'a rendu fou.

    - J'ai vu... Je ne t'en veux pas. Merci. Elle s'arrêta le regardant dans les yeux, vraiment, merci. Elle l'enlaça et le serra fort contre elle ne trouvant d'autre moyen de lui montrer sa gratitude.

    - C'est normal, dit-il en resserrant son étreinte

     

    Beth se laissa aller contre lui, se cachant dans son torse. Elle avait le sentiment d'être à sa place, là où elle devrait toujours être, elle ne devrait jamais quitter cet endroit. Elle ferma les yeux, respirant doucement, ses sens s'imprégnant de l'odeur et du toucher d'Ulysse.

    - J'espère qu’on n’aura pas de problème avec cette histoire.

    - Je ne pense pas... il perdra plus que nous s'il tente d'en faire, dit Beth d'une voix sombre à demi-étouffée.

    - Ouais mais tout ça... Ça peut nous faire une mauvaise publicité.

    - T'inquiète pas de ça. Je gère. dit Beth se hissant sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur la joue d'Ulysse, un peu trop proche de ses lèvres.

    - Je te fais confiance alors.

    Beth sourit doucement hochant la tête. Elle n'avait aucune envie de se défaire des bras d'Ulysse pourtant, il le fallait. Elle s'écarta donc à contre cœur,

    - Je vais voir notre agent, j'en ai pour...10 min… tu m'attends ?

    - Je n'bouge pas

     

    Beth sourit à nouveau puis alla rapidement rejoindre leur agent. Elle lui raconta tout, le harcèlement d'Alexis, aussi bien verbale mentale que physique, la colère d'Ulysse lorsqu'il l'avait insultée, le bagarre, tout. L'agent hocha la tête,

    - Bien. Je vais faire le nécessaire pour le discrédité. Dit-il, rentrez chez vous, et fêtez votre dernier concert de la semaine, vous avez 15 jours de vacances maintenant.

    - Merci, reposez vous bien Mr Smith.

    - Vous aussi Mlle Myrdyr, faites attention à vous.

    Beth rejoignit Ulysse

    - C'est réglé... et au fait, j'ai pas pu te dire hier mais, ce concert, c'est le dernier de cette semaine, on a 15 jours de vacances à partir de ce soir... dit la blonde.

    - Vraiment ? C'est super ça !

    - Oui. Le sourire de Beth s'élargit un peu plus, cela leur ferait du bien, à tous les deux. Se poser un peu, se ressourcer, voir leur famille...

    Ulysse soupira,

    - Raison de plus pour régler les problèmes...

    Beth le regarda,

    - Si je peux t'aider en quoi que ce soit...

    - Je ne sais pas... Qu'est-ce que je devrais faire selon toi ?

    - Et bien... déjà, si tu veux rester avec Logan... il faut que lui rompt avec ta sœur, d'autant plus s'il ne l'aime pas, ensuite... si vous ne voulez pas continuer tous les deux... enfin... c'est l'un ou l'autre vous ne pouvez pas avoir les deux.... Mais ce n'est que mon avis.

    Ulysse soupira,

    - Je pense que tu as raison... Comme toujours. Et... Tu penses qu'il faudrait lui dire la vérité ?

    - Vaut mieux qu'elle l'apprenne de vous et vous en veuillez une bonne fois que de la part de quelqu'un d'autre... et qu'elle ne veuille plus jamais vous parlez... La diction dit "fautes avouez à moitié pardonnées...".

    - Je sais pas... Gwen est assez rancunière

    - Dans tous les cas, elle préféra la sincérité au mensonge, je peux te le garantir... murmura la blonde

    - Tu as raison...

    Beth lui fit un triste sourire, comprenant le dilemme de son ami.

    - Je vais voir avec Logan mais, je pense que le mieux est de lui parler

    Beth hocha doucement la tête. Elle avait le cœur serré, mais n'en montrait rien.

    - Tu veux faire quelque chose ce soir ? proposa la blonde, changeant de sujet.

    - Je n'ai pas d'idées particulière. Et toi ?

    - ça te dit je nous fais à manger et on se fait un film ? Comme avant ? Proposa-t-elle timidement

    - Oui, pourquoi pas ! dit Ulysse avec un sourire.

    Beth sourit à son tour.

    -  Chez toi ou chez moi ?

    - Comme tu veux !

    - Chez moi ? Elle savait ses parents absents, depuis qu’ils étaient à la retraite ils étaient toujours par mont et par vaut. Elle ne savait pas s'ils rentreraient pendant ses repos mais elle pourrait toujours profiter de son frère sa sœur et ses neveux.

    - Je te suis ! En espérant que je ne me prendrais pas de poing dans la gueule cette fois...

    - T'en fais pas je suis seule à la maison. Dit la blonde, Et... Je suis désolée pour ça... Dit Beth gênée.

    - Ne t'en fais pas, c'est pas grave, dit-il avec un petit sourire avant de la suivre.

    Elle récupéra leur affaire puis alla jusque-là voiture. Là, elle conduisit jusque chez elle.

    Une fois là-bas, elle sourit, enfin chez elle... Être chaque jour sur la route pouvait être éreintant... Elle avait du mal à réaliser qu'elle était enfin chez elle.

    - Tu veux manger quoi ?

     

    En arrivant chez Beth, cette dernière lui demanda ce qu'il voulait manger.

    -  Je ne sais pas, tu as quoi ?

    Beth fouilla dans les placards

    - J’ai de quoi faire des pâtes carbo, dit la blonde ça te va ?

    - Parfait !

    - Super ! Je te laisse choisir le film, je m'occupe de faire à manger.

     

    Elle s'installa en cuisine et prépara le repas. Ulysse alla sur internet pour choisir un film et opta finalement pour The Truman Show. Beth arriva avec deux assiettes qu'elle déposa sur la table basse

    - On mange devant la télé ? Proposa-t-elle, tu as choisi quoi ?

    - Ouais devant la télé c'est plus cool et j'ai choisis The Truman Show

    - Cool ! Elle lança le film s’installant sur le canapé et tendant son assiette à Ulysse

    - Merci, dit Ulysse en prenant l'assiette avant de poser sa tête sur l'épaule de son amie

     

    Beth déposa un baiser sur le sommet du crâne d'Ulysse avant de commencer à manger.

    « Chapitre 155: Sing with me, sing for the years. Sing for the laughter, sing for the tears. Sing with me, just for today.Chapitre 157: I walk the long path alone, my feet hurt. Lost some friends along the way, I did dirt. »

  • Commentaires

    4
    Anne
    Lundi 9 Décembre 2019 à 22:46

    Objectivement parlant, Ulysse c'est quand même un connard.

      • Mardi 10 Décembre 2019 à 15:53

        J'avoue, comme on dit l'amour rends aveugle ! xD

    3
    Mardi 5 Novembre 2019 à 08:19

    Ulysse fait vraiment n'importe quoi : avoir une relation avec Logan en couple avec sa soeur => pfffff

    Alexis qui harcèle Beth : oh la la... la pauvre !

    Bravo Daryl, tu as remis en place les idées d'Ulysse avec ton coup de poing dans son pif.Ce n'est pas tous les jours qu'ils s'emportent comme cela le frère de Beth !

    Bien Alexis est viré !

    Ulysse se rendra t'il un jour compte qu'il est amoureux de Beth ou ne l'était-il pas, bien qu'attiré par elle ???!!

      • Mardi 10 Décembre 2019 à 15:54

        Oui Ulysse fait n'importe quoi c'est le cas de le dire !

         Et Daryl, on touche à sa petite soeur chérie... Il pète les plombs! 

         

        AAAH ça ! la réponse dans quelques chapitres !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :