• Chapitre 153: Windmill, Windmill for the land. Turn forever hand in hand.

    Chapitre 153: Windmill, Windmill for the land. Turn forever hand in hand.

    Beth était stressée, elle ne cessait de tirer sur le bas de sa robe. D'ici quelques minutes, ils allaient être appeler, Ulysse et elle à monter sur scène. Il avait choisi un bon titre, une bonne reprise, ils étaient prêts depuis des semaines. Mais, là, devant tous les gens du lycée elle perdait ses moyens, serait-elle assez forte pour suivre son meilleur ami jusque sur scène ? Elle regarda au travers le rideau, son regard s'agrandissant lorsqu'elle vit le monde déjà présent. Il était le dernier groupe à se présenter et elle n'avait pas vu autant de monde pour les autres groupes qui se produisait. Elle tourna le dos au rideau, coupant à sa vue la foule et se força à maîtriser la panique qui montait à elle.

    Ulysse était détendu. Après tout pourquoi être stressé ; il connaissait le morceau qu'ils allaient jouer et sur scène, il s'était toujours senti libre. Voyant que son amie n'était pas dans le même état que lui, il lui prit la main.

    - T'en fais pas Princesse, on va gérer, comme d'hab.

    Beth le regarda et se détendit légèrement, la simple présence de son meilleur ami avait toujours réussit à la rassurer. Elle souffla se détendant et entendit qu'on les appelait.

    - Bordel..., jura Beth comme à son habitude lorsqu'elle ne se sentait pas prête à faire quelque chose. Elle se redressa pourtant soufflant une dernière fois avant de regarder Ulysse, quand faut y aller... faut y aller... dit-elle reprenant une phrase que sa grand-mère et sa mère lui avait souvent répéter.

    Ulysse prit la main de Beth avant de lui faire tâter son avant-bras. Voyant le regard surpris de son amie, il dit en souriant :

    - On dit que toucher une peau de singe porte chance ! Puis, toujours tenant la main de son amie, il entra sur scène avec elle.

    Beth sourit largement serrant le bras de son ami et entra ainsi avec lui. Une fois sur scène, la foule était étrangement silencieuse. Puis quelque sifflement se firent entendre ainsi que des murmures « Sexy ! », « Vous êtes sûr que c’est Beth ? ». Ulysse conduit jusqu’au piano à queue avant d’aller se mettre à la guitare. Beth respira un grand coup, puis après un coup d’œil à Ulysse, commença à jouer la mélodie de « Take me to Chuch » d’Hozier, évidement ils l’avaient remanié, reprenant la musique à leur sauce pour ainsi joindre leurs deux voix tant instrumentales que vocales.

     Chapitre 153: Windmill, Windmill for the land. Turn forever hand in hand.

    Ulysse commença à jouer, suivi de son amie. Encore une fois, il remarqua que, quand elle jouait, Beth laissait tomber toute sa timidité et vivait vraiment sur scène. A la fin de leur numéro, une salve d'applaudissement se fit entendre. Il allait prendre son amie par la main avant de saluer le public

    Beth avait un sourire ravi sur les lèvres et prit avec plaisir la main d'Ulysse. Elle salua le public puis retourna en coulisse avec lui. Une fois caché à la vue de tous elle sauta au coup d'Ulysse, se retenant de justesse de l'embrassé

    - J'ai réussi... ! murmura-t-elle heureuse.

    - Bien sûr que tu as réussi ! Je te l'avais dit ! Qui avait raison ? Comme toujours ?

    Beth le regarda souriant.

    - Toi. Toujours toi.

    Elle l'embrassa, sur la joue, bien évidemment, bien que son cœur lui hurlait de prendre ses lèvres

    - Et oui j’ai toujours raison que veux-tu ? Ralalala c’est dur d’être moi.

    Beth rit avant de lui donner un coup sur l’épaule et de lâcher lentement son cou, le regardant dans les yeux en souriant.

    - A ton avis on va gagner ? Je suis sûr qu’on a une chance. Et puis c’est Vanesse et son gros cul qui vont gagner le numéro de danse.

    - Vanessa ? demanda la blonde sans comprendre, puis hocha la tête oui, ça changerait.

    - Bah c'était une de participante non ? C'est bien Vanessa son prénom ? Ou Jessica ? Pamela ? Un autre prénom tout aussi débile du genre ?

    - De qui tu parles ? demanda Beth un peu perdue.

    - Bah d'une meuf du lycée qui a participé au concours des talents.

    - D'accord, je ne vois pas qui s'est dit la blonde en fronçant les sourcils et s'écartant de lui. C'est ta dernière conquête ?

    - Avec un gros cul mou comme ça... Non, ça ne risque pas

    Beth ne voyait vraiment pas de qui Ulysse parlait et cela se voyait.

    Chapitre 153: Windmill, Windmill for the land. Turn forever hand in hand.

    Finalement après que plusieurs autres personnes passèrent sur scène, il fut temps d'annoncer les vainqueurs. Beth prit la main d'Ulysse anxieuse, elle s'était vraiment donnée, et espérait de tout cœur qu'ils ne soient pas dernier Ulysse serra Beth contre lui, serein. Qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, il s'en foutait. Le plus important c'est qui s'étaient éclatés... Enfin une victoire se serait quand même bien aussi. Beth se laissa aller contre lui tandis que le directeur, un vieil homme courbés annonçait les classements :

    - En troisième position dans la danse : Mlle Erica et son groupe the Sexy's girl, en seconde position le solo de Vanessa, en première position The Wet Ass !

    La foule acclama chacun des groupes, et le directeur continua d'annoncer les différents gagnants, concours de football, handball, basket, mode, création, maquillage, photo, dessin, karaoké et enfin, le temps attendu, la musique...Le directeur laissa planer un suspense, insoutenable avant d’annoncer : En troisième place..., People in The Shadows, avec Ulysse Malek et Beth Myrdyr ! En seconde place... Mr Meriadoc et enfin en première place.... Notre groupe des anciens élèves : Jack My Friend ! Beth eut le souffle coupé, ils avaient réussi, ils n'avaient pas eu une première place mais ils étaient dans les trois premières du classement. Elle se tourna vers Ulysse, comme n'y croyant pas et le regarda. Ulysse était un peu déçu de ne pas avoir gagné mais, ne laissa rien paraître.

    - Bon... 3e place, ce n’est pas trop mal...

    Beth devina en voyant qu'Ulysse ne sautait pas de joie, qu'il était déçu. Elle le sera dans ses bras, peut-être un peu trop fort, car elle était heureuse, elle avait surmonté l'une de ses peurs, elle avait réussi à monter sur scène.

    - Oui, on fera mieux plus tard.  On en fera pleins d'autres des concert, dit la jolie blonde avec un grand sourire. Plusieurs sifflements eurent lieux dans le public lorsque Beth serra Ulysse dans ses bras, certains scandaient même

    - le bisou, le bisou, le bisou, Beth relâcha Ulysse, cachant un rougissement.

    - Quels idiots.. marmonna-t-elle, en s'écartant.

    Ulysse rit,

    - La règle d'or dans le spectacle n'est-il pas de toujours faire plaisir au public ? "dit-il avant de déposer un baiser sur sa joue. Beth rit doucement avant de rendre la pareille à Ulysse sous des cris mi-figure-mi-raisin du public.

    Finalement, ils retournèrent tous les deux dans les coulisses.

    - Bon... Tout est bien qui finit bien non ? Beth hocha la tête tout de même soulagée que ce soit finit, elle regarda Ulysse souriant en voyant qu'il avait vraiment faire un effort pour s'habiller classe. En gros, il avait mis une chemise.

    - Tu es vraiment élégant, dit-elle en souriant.

    - Et je te retourne le compliment. Tu es sublime comme ça.

     Beth rougit,

    - Je...merci... Daryl me l'a offerte spécialement pour l'occasion...

    - Il a choisi judicieusement.

    - Je lui dirais, dit la blonde avant de comprend qu'il la complimentait à nouveau, Oh. Je... elle rougit, honteuse.

    - Tu ?

    - Merci... Sans s'en rendre compte elle avait mis une certaine distance entre Ulysse et elle, et s'en voulu, mais elle avait peur qu'avec l'euphorie de sa réussite elle ne se contrôle pas et... embrasse d'elle-même son meilleur ami. Et elle savait que quoi qu'elle face, ce qu'elle ressentait pour lui n'était pas partager et ne le serait jamais. Elle se mordit la lèvre avant de dire.

    - Il faut que je rentre... Daryl nous présente quelqu'un aujourd'hui et Maggie à une annonce à nous faire... dit la blonde. Je te raconterais ce soir, ajouta-t-elle en voyant la mine de son meilleur ami devenir curieuse.

    - Ok, à ce soir alors, dit Ulysse en souriant avant de déposer un baiser sur la joue de son amie

    Beth sourit serrant brièvement son ami.

    - Tu as quelqu'un pour rentrer ou tu veux que je te pose ? dit la blonde.

    - Je vais rentrer à pied comme d’hab, ne t'en fais pas.

    - T'es sûr ? Je peux te poser hein.

    - Non t'inquiète, ne te dérange pas

    - Comme tu veux... après avoir refait une rapide bise à son Ulysse, elle se sauva.

     

    [Le soir, tard vers 23h]

    Chapitre 153: Windmill, Windmill for the land. Turn forever hand in hand.

    Elle envoya un sms à Ulysse, "Tu es dispo ? Si oui, je peux t'appeler ? Faut trop que je te raconte !" dit la blonde en se laissant tomber sur son lit, son ordi à porter de main, elle pianota dessus, attendant qu'Ulysse lui réponde. " Dis moi tout princesse ", "Skype ?" répondit rapidement la blonde. " Ça me va ! "

    Beth sourit et se connecta à Skype puis appela Ulysse en conversation vidéo sur Skype.

    Ulysse décrocha dès que son amie l'appela

    - Alors Princesse, c'est quoi cette nouvelle ?

    - Tu ne devineras jamais ! Daryl nous a présenter.... Sa fiancée ! et ma sœur nous a annoncer qu'elle et sa copine allait avoir un bébé ! Elles m'ont demandé d'être la marraine du petit !

    Beth semblait absolument ravie, et excitée. Elle ne réalisait pas trop qu'elle allait être à la fois tante et marraine.

    - HEY ! C'est super cool ça ! dit Ulysse vraiment heureux pour son amie, Vous avez fait péter le champagne je suppose ?

    -  Oui ! J'ai même bu deux coupes dit la blonde, je crois que je suis un peu pompette, ajoute-t-elle ne semblant absolument pas pompette.

    Ulysse ria

    - WHO ! Deux coupes ! C'est énorme dis donc, dit-il en se moquant légèrement

     Beth rit

    - Te moques pas ! Tu sais bien que je bois quasi plus ! Elle raconta alors en détails la soirée à son meilleur ami, au bout d'un moment elle se glissa dans les couvertures, la tête posée sur son oreiller, elle continua à discuter avec Ulysse. Jusqu'au moment où elle s'endormit.

    Ulysse remarquant que son amie s'était endormie devant l'écran dis tout fort "

    - Hey ! Beth ! Tu dors, réveilles toi ! Beth ne se réveilla pas mais s'agita légèrement, elle s'était déjà endormis depuis un bon moment. Elle fronça les yeux, comme se débattant contre un monstre intérieur. Elle respira plus vite,

    - Non... ! marmonna-t-elle presque inintelligiblement

    - Merde...! marmonna Ulysse en voyant que Beth commençait à faire un cauchemar.

    Il ne savait pas quoi faire, il était de l'autre côté de l'écran, il voulait remédier à ça mais comment. Il prit son portable pour faire sonner celui de son amie mais, elle ne se réveilla pas. Beth s'agita de plus en plus, marmonnant de temps à autre son désaccord muet et soudain, dans un léger cri de panique, elle se réveilla. Elle regarda l'écran sans le voir posant son poing à sa bouche masquant le bruit qu'elle pouvait faire, ne voulant pas inquiéter les siens. Des larmes se mirent à rouler sur ses joues. Elle respirait par saccades. C'était la première fois qu'elle criait en se réveillant depuis qu'elle connaissait Ulysse.

    - Beth. Beth. Tout va bien, dit Ulysse de l'autre côté de son écran, Ce n'était qu'un mauvais rêve.

    Bon sang, il avait tellement envie de la prendre dans ses bras en ce moment pour la consoler.

    Beth entendit la voix d'Ulysse et tenta de se calmer. Il ne pouvait pas la voir comme ça, comment était-ce possible ? Elle avala sa salive, et essuya ses yeux et vit le visage inquiet de son ami sur l'écran de son ordinateur.

    - Ulysse... marmonna-t-elle dans un demi sanglot.

    - Je suis là Beth, ne t'en fais pas.

    Elle avait envie de se cacher dans ses bras, elle serra la couverture contre elle. Le regard perdu... elle chuchota

    - Désolée... je..., ses yeux s'embuèrent à nouveau mais elle essuya ses larmes. Désolée...

    - Ne t'excuse pas Beth, tu n'as rien fait.

    - Si... d'une part, je me suis endormie... et d'autre part je t'embête encore avec ça... dit-elle se mordant la lèvre, ses grands yeux effrayés fixant son ami dans la pénombre de sa chambre.

    - Ce n'est pas grave et tu ne m'embête pas avec ça.

    Beth le regarda, murmurant presque malgré elle,

    - J'ai besoin d'un câlin...

    - J'aimerais t'en faire un.

    - Viens ? dit-elle, se mordant la lèvre avant de se dire que c'était complètement ridicule. Beth voyons, se réprimanda-t-elle, tu n'es plus une enfant. Sois adulte ! oublie, reprit-elle à l'adresse de son ami, c'est idiot...

    - Je peux arriver si tu veux. Ça ne me gêne pas.

    Son regard s'illumina légèrement, pleins d'espoir puis elle se mordit la lèvre

    - Veux pas t'embêter... Et tu viendrais comment ? Tu piques la voiture de ta mère ? Y'a le couvre-feu je te rappelle...

    - Mais j'en ai rien à foutre du couvre-feu, ce ne serait pas la première fois que je le dépasse

    Elle se mordit la lèvre, avant de souffler

    - Viens... mais... fais attention...

    J'arrive au plus vite, dit-il avant d'éteindre son ordi.

    Beth hocha la tête et guetta, son cœur battait la chamade, encore sous l'emprise de son cauchemar. Chaque bruit dans la maison ou dans sa chambre la faisait sursauter.

    Chapitre 153: Windmill, Windmill for the land. Turn forever hand in hand.

    15 minutes plus tard, il arrivait devant chez Beth. Il lui envoya un message afin que celle-ci vienne lui ouvrir. Beth sursauta en entendant son téléphone puis sans bruit et rapidement, elle descendit et ouvrit à Ulysse. Elle paraissait minuscule dans son pyjama, la peur déformant encore ses traits. A peine avait-elle ouvert qu'elle se jeta dans les bras d'Ulysse. Cherchant la chaleur de ses bras rassurants. Quand Beth se jeta dans les bras d'Ulysse, ce dernier la serra fort contre lui

    - Ca va mieux maintenant ?

    Beth ne sut que répondre.

    - Oui et non...

    Elle était mieux maintenant que son ami était là, mais elle était toujours retournée. Ulysse la serra un peu plus contre elle

    - Tu veux rentrer ?

    Beth hocha la tête, serrée contre lui. Ulysse la prit par la main, rentrant dans la maison en essayant de faire le moins de bruit possible afin de ne pas réveiller tout le monde. Beth le suivit, silencieuse. Ils allèrent dans la chambre de la jeune fille, n'allumant aucune lumière. Une fois dans celle-ci Beth se blottit à nouveau contre lui. Ulysse alla s'allonger sur le lit, tout en gardant Beth dans ses bras, Beth cacha sa tête contre le torse d'Ulysse. Elle tremblait légèrement dans ses bras, à la fois de peur et de froid.

    - Merci... Murmura la blonde

    - De rien Beth, dit-il en serrant son amie contre elle

    Chapitre 153: Windmill, Windmill for the land. Turn forever hand in hand.

    Beth se calma peu à peu. Commençant à somnoler contre lui. Sa respiration devient plus lente, s'alourdissant petit à petit ; Ulysse commença à s'endormir peu à peu. Beth qui s'endormait se réveilla légèrement en sursaut et se rassura en voyant Ulysse et se rallongea demi sur lui, se serrant contre lui.

    « Chapitre 152: Sail !Chapitre 154: We are young, We run green, Keep our teeth, Nice and cleen.See our friends, See the sight, Feelalright. »

  • Commentaires

    3
    Anne
    Lundi 9 Décembre 2019 à 22:33

    The Wet Ass... Mais MDR XD

    2
    Lundi 8 Juillet 2019 à 09:14

    Daryl fiancé, ooooh... j'espère qu'on la verra sa moitié :-)

    Sa soeur va avoir un enfant bonne nouvelle !

    1
    Lundi 8 Juillet 2019 à 09:12

    La troisième place c'est bien ! Ils feront encore mieux la prochaine fois.

    Beth peut toujours compter sur Ulysse, il est adorable.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :