• Chapitre 133: She's only happy in the sun

     Chapitre 133: She's only happy in the sun

    Aiden se réveilla en sursaut, une érection douloureuse l'avait tiré de son rêve. Il ne savait pas s'il devait en être heureux ou non. Il soupira et se leva nu comme un ver allant directement à la salle de bain. Il prit une douche glacée espérant refroidir ses ardeurs.

    Après une bonne demi-heure sous la douche il sortit et noua une serviette autour de sa taille avant de regarder l'heure et le temps. 13h45, on était samedi et il faisait grand soleil. Il soupira avant de s'habiller se décidant à sortir. Il bu un café avant de partir.

    On était le week-end et il avait décidé comme sûrement beaucoup d’autres d'aller se promener en ville ou à la plage.

    Finalement après avoir erré pendant des heures dans le centre-ville il finit par s'écarter tombant sur une plage qui semblait peu fréquentée. Il s'assit à même le sable et regarda la mer. Il se perdit dans ses pensées. Sa famille lui manquait, sa sœur Laelynn surtout, ainsi que sa nièce et son neveu tout juste né. Il ne se rendit pas compte qu'il n’était plus seul sur la plage qu’au moment où il se prit un jet d'eau glacé d'un petit garçon de l’âge de sa nièce.

    - Hey ! dit-il, ce n’est pas très gentil ça !

    Chapitre 133: She's only happy in the sun

    De grandes lunettes de soleil sur le nez, Leah se rendait en direction de la plage. Avec un grand soleil comme ça, il était inimaginable de rester enfermé à l'intérieur. Elle avait envoyé un message à Alek et Emilia et devait les retrouver à la Plage des Sables Étincelants. Une fois arrivée sur la plage, elle la parcourut vite fait du regard et se rendant compte qu'elle était la première arrivée, s'installant dans un coin. Alors qu'elle était en train de bronzer tranquillement, elle entendit une exclamation. Elle releva la tête et pu apercevoir le Professeur Myrdyr qui s'était fait éclabousser par Timéo, un enfant bien connu pour être la terreur des bacs à sable. Elle pouffa avant de dire,

    -Timéo, viens là et arrête d'embêter les grandes personnes.

    Aiden se retourna en entendant une voix qu'il lui semblait connaître. Le bambin prénommé Timéo laissa tomber son jouet pour courir vers Leah un grand sourire aux lèvres.

    - Le monsieur avait l'air triste alors je l'ai arrosé, parce que la mer ça rend heureux ! glapit le gamin avec sa logique.

    Aiden eut un sourire attendri. Et regarda Leah

    - Bonjour, à croire qu'on se suit, dit le professeur amusé.

    Timéo en voyant Leah sourit avant de sauter dans ses bras, il faut dire qu'il connaissait bien l'adolescente étant donné qu'elle le gardait tous les week-ends.

    - En effet, on ne fait que se croiser, dit Leah en souriant. Ça en devenait même louche, commença-t-elle à se dire en repensant à Alek lui disant de faire attention

    - C'est votre petit frère ? demanda-t-il curieux de voir le petit monstre devenir un ange au contact de l'adolescente par il ne savait quel phénomène.

    - Non... Enfin... Je sais pas. On a peut-être le même père mais ce n'est pas sûr. Mais étant donné que ce dernier avait tendance à baiser un peu avec toutes les femmes de la ville, on ne sait plus qui il a foutu en cloque, dit-elle avec sarcasme.

    Aiden était perdu.

    - Pardon ? dit-il surpris.

    - Non... Ce n'est rien, dit-elle en soupirant.

    Il fronça les sourcils,

    - Hm, si vous le dites. Il regarda la mer. Cette grande étendue d'eau. Dire que cette même mer reliait sa ville natale à cette petite île sur laquelle il était maintenant. Il soupira légèrement, son regard se perdant au loin.

    Chapitre 133: She's only happy in the sun

    Leah était en train de chatouiller Timéo quand elle entendit qu'on l'interpellait. Elle se retourna pour voir Emilia et Aleksander arriver.

    - Oh Bonjour Monsieur Myrdyr ! dit son amie en voyant le professeur, tout en minaudant. Leah leva les yeux au ciel. Comme toutes les filles du lycée, Emilia avait le béguin pour le jeune professeur. Leah trouvait ça ridicule. Certes, il était loin d'être laid mais fantasmer sur un prof comme ça c'était... Ridicule. Oui, elle ne voyait pas d’autres mots

    - Bonjour Emilia et... Aleksander c'est ça ? demanda Aiden amicalement.

    - C'est ça, dit Emilia tout en continuant à glousser. Vous profitez de la plage ? C'est tellement génial de pouvoir bronzer même en décembre. Alek, quant à lui ne répondit pas et installa sa serviette à côté de celle de Leah

    - Bof, la neige me manque vous savez. Avoir de telles chaleurs en hiver... C'est pas pour moi. Mais je me promenais surtout... Il vit le jeune homme s'installer à côté de Leah et Timéo avoir une moue boudeuse en voyant Alek.

    - Bisou ! glapit le gamin.

    Aiden eut un léger sourire attendri.

    - Je vais vous laisser... mais Timéo était avec vous Leah ? dit-il employant pour la première fois le prénom de la jeune femme.

    - Nan, répondit-elle. Mais il habite juste à côté de la plage et ce n'est pas rare qu'il vienne tout seul.

    - D'accord. Je vous le laisse ou vous souhaitez que je le ramène ? Il trouvait étrange qu'un enfant de son âge vienne seul à la plage mais bon, les mœurs n'étaient sûrement pas les mêmes sur l'ile qu'en ville...

    - Je veux rester ! bouda Timéo

    - Je crois qu'on a la réponse...

    - Je vois ça. Bon et bien à lundi. dit le professeur en s'éloignant. Il partit plus loin sur la plage, s'installant sur les rochers et observa sans être vu par le petit groupe. Étrangement il se sentait attiré, il se dit que la raison était sûrement ce petit garçon qui lui rappelait sa petite Maggie.

    - Et bien décidément, il est partout celui-là, dit Alek en soupirant.

    - Tu n'as pas l'air de trop l'apprécier, ajouta Emilia.

    - Je sais pas, les profs qui veulent faire potes avec leurs élèves, je trouve ça un peu bizarre. Enfin... Je sais pas comment l'expliquer mais ils ne sont pas là pour être amical et friendly avec nous... T'en pense quoi Leah ?

    Chapitre 133: She's only happy in the sun

    Cette dernière haussa les épaules, avant d'ajouter avec un petit sourire

    - Chacun est libre d'agir comme il veut tant qu'il me laisse en paix.

    Aiden les observait, captant chacune de leurs mimiques sans pour autant entendre un traitre mot ce que qu'ils disaient. Mais qu'est-ce qui lui prenait ? Ce n'était pas dans ses habitudes d'espionner les gens. Il se força à tourner son regard vers la mer.

    - C'est une bonne conclusion, dit Alek en riant avant de l'embrasser.

    - Bwweeerk, c'est dégoutant, dit Timéo, moi j'aurai jamais d'amoureuse !

    - Il ne faut jamais dire jamais. Bon, on va se baigner ? dit Leah en se levant en tendant la main à Alek pour le tirer

    Aiden regarda la mer avant de se décider à enlever son t-shirt, il avança dans l'eau et fut surpris, l'eau était beaucoup plus chaude que chez lui ! Il nagea un peu avant de finir par complément plonger. Il avait toujours adoré l'eau, il se sentait vraiment dans son élément. Il fit la planche regardant les mouettes voler au-dessus de lui.

    De son côté Leah nageait paisiblement dans l'eau, plongeant quelques fois pour toucher les profondeurs. Elle avait toujours adoré ça, l'eau était son élément et elle évoluait facilement dedans, pouvant même faire quelques acrobaties.

    - Tu viens, on va plonger ? demanda-t-elle à Alek en désignant un gros rocher émergeant de l'eau. Ce dernier hocha la tête avant de dire avec un sourire,

    - On fait la course ?

    - Tu risques de perdre ! dit-elle en commençant à nager rapidement.

    Chapitre 133: She's only happy in the sun

    Aiden se mit à nager de dos lorsqu'il heurta quelqu'un, il se redressa d'un coup rattrapant la personne

    - Oh mon dieu, je suis désolé ! dit-il en regardant la personne qui lui faisait face. Plutôt menue, ses yeux verts le transpercèrent et il se figea, vous n’avez rien ?

    Leah se dépêcha de monter sur le rocher pour en sauter. Elle adora ça, cette sensation de flotter dans le vide pendant quelques instants avant l'impact dans la mer, rester quelques instants immergée et en ressortir. Le rocher était bien haut de plus de dix mètres et à chaque fois, elle sentait l'adrénaline monter. Après avoir sauté, elle nagea pour pouvoir réaccéder au rocher quand on lui rentra dedans.

    - Vous ne pouvez pas faire attention ?!

    - Désolé, répéta le professeur, de dos je ne vous ai pas vue. Il fut un peu mal à l’aise de découvrir les courbes de la jeune femme à travers l’eau, il s’écarta en reculant.

    - Vous n’avez rien ? demanda-t-il à nouveau inquiet de l’avoir blessé ; il ne manquerait plus que ça.

    - Mais non c'est bon, j'ai rien. On ne va pas en faire toute une histoire. les gens qui s'excusaient à longueur de temps avaient un peu tendance à agacer Leah, un peu d'affirmation bordel.

    - Tant mieux, fit-il soulagé. Puis il leva la tête et vit le rocher, ne me dites pas que vous venez de sauter de là-haut quand même ?

    - Si... Pourquoi ?

    Il fit les gros yeux

    - Mais c’est dangereux !

    - Je ne vois pas en quoi..., répondit Leah

    - Vous ne voyez pas en quoi ?! Mais peut-être simplement parce que si vous vous y prenez mal la chute vous est mortelle ! Il ne comprenait pas que la jeune fille prenne de tels risques ! À quoi cela pouvait bien lui servir ? À se prouver quoi ? Il ne comprenait vraiment pas.

    - Mais comme vous le dites, ça peut être le cas si je m'y prends mal... Mais j'suis pas conne ! Je sais faire attention. Je fais ça depuis que j'ai dix ans, je sais ce que je fais, putain

    - C'est qu'on dit tous jusqu’au jour où on se plante ! dit le prof d'une voix froide. Il ne se souvenait que trop bien des choses. Il secoua la tête avant de partir marmonnant,

    - Pas envie de lire le journal avec votre nom marqué dans la rubrique nécrologique.

    - Je vous dis que je sais ce que je fais ! Ce n'est pas dangereux ! Il y a du fond, aucun rocher, il faudrait être un abruti pour se ramasser ici ! De toute manière, je ne vous demande pas votre avis, dit-elle avant de retourner vers le bord.

    Aiden plongea nageant sous l'eau passablement énervé comment pouvait-elle être aussi inconsciente !? C'était vraiment inconcevable ! Il nagea longtemps et rageusement avant de finalement remonter et nager vers le bord. Il retourna sur les rochers et se sécha. De loin il ne semblait pas vraiment musclé mais de près on pouvait voir qu'il l'était pas de manière volumineuse comme certains mais très finement dû à la pratique des arts martiaux. Il était allongé sur le dos fixant le ciel.

    Leah retourna sur son rocher pour sauter. Les commentaires de son prof l’avaient tellement énervée et elle voulait prouver que ce n'était pas du tout dangereux de sauter comme ça. Tous les jeunes de la ville le faisaient bordel de merde ! S'il n'était pas content, il n'avait qu'à retourner dans ses montagnes de merde.

    Aiden en avait ras le bol, mais en même temps il avait envie de prendre la brunette dans ses bras et de la serrer contre lui pour ne jamais la laisser partir... Et c'était cela qui le mettait encore plus en colère que le reste. Enervé, il se rhabilla et alla errer en ville jusqu'à la tombée de la nuit espérant se changer les idées et faire sortir l'obsédante Leah Pastore de ses pensées.

    Après avoir sauté plusieurs fois du rocher, Leah retourna sur la plage pour prendre un bain de soleil.

    Aiden erra aux alentours de la plage, s'asseyant sur un banc non loin. Il guettait sans le vouloir le départ de la jeune fille, espérant pouvoir la voir seule et en même temps ne le voulant pas...

    Leah passa l'après-midi avec ses amis et restèrent sur la plage jusqu'à la nuit tombée. Emilia était déjà partie depuis un moment quand ce fut au tour d'Alek de se lever et dire,

    - Bon, moi j'y vais. Je te raccompagne si tu veux.

    - Je vais rester encore un peu là.

    - Tu es sûre ?

    - Oui.

    - Bien, a demain alors, dit-il en déposant un baiser à Leah avant de partir.

    Chapitre 133: She's only happy in the sun

    Leah inspira un grand coup, profitant du calme qui s'était installé sur la plage

    Aiden vit du coin de l'œil Emilia puis Alek partir mais il ne vit aucun signe de Leah... Il fronça les sourcils, s'inquiétant. Lui serait-il arrivé quelque chose ? Il attendit puis ne voyant personne arriver il se leva et se dirigea d'un pas rapide vers le dernier endroit où il avait vu la jeune fille pour la dernière fois...

    Leah avait les yeux perdus dans l'horizon. Elle aimait son île mais, elle se disait bien souvent qu'elle aimerait bien voyager, voir ce qu'il y avait derrière ce grand océan s'étendant à perte de vue. Après tout, elle n'avait jamais quitté Isla Paradiso. Mais même si elle le voulait, elle ne le pouvait pas, il y avait sa mère. Leah n'avait pas le cœur de la laisser seule. Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, un mouvement à sa gauche la fit sursauter elle poussa un cri de peur avant de réaliser qui c'était,

    - PUTAIN DE MERDE ! Mais vous m'avez fait peur ! dit-elle en reconnaissant son professeur, encore lui. Vous me suivez ou quoi ?

    Aiden fut soulagé en voyant la jeune femme saine et sauve et par pur instinct l'attrapa et la serra dans ses bras.

    - C'est vous qui m'avez fait peur..., murmura-t-il en serrant la jeune femme contre lui, s'enivrant de son odeur.

    Chapitre 133: She's only happy in the sun

    Leah poussa un petit cri de surprise quand son prof la prit dans ses bras. Bizarrement, elle avait eu l'impression que son cœur avait raté un battement. Elle resta quelques secondes dans les bras du jeune homme avant de reprendre ses esprits et le repousser

    - Non mais ça va pas ? Je ne suis pas votre amie... Laissez-moi.

    Aiden la relâcha alors même qu'elle le repoussait, mais qu'est-ce qui lui avait pris ? Pourquoi avait-il donc pris la jeune femme dans ses bras ? Et cette impression que c'était là qu'elle devrait toujours se trouver ne le quittait plus. Il secoua la tête

    - J'ai juste crains le pire en voyant que vous ne repartiez ni avec votre amie ni votre petit ami. Je suis content qu'il ne vous soit rien arrivé, dit-il. Il se retourna et commença à s'éloigner, du moins fit-il quelques pas. Il n'avait plus aucune envie de partir, il voulait simplement reprendre Leah entre ses bras et la serrer contre lui jusqu'à avoir son odeur imprégnée sur sa peau.... Mais qu'est-ce qui lui arrivait ?!

    Aiden se força à mettre le plus de distance entre lui et sa jeune élève. Il se força par la même occasion à rentrer chez lui, essayant de se persuader que le sort de la belle brune ne l'intéressait guère...

    Leah regarda son prof partir en fronçant les sourcils, son comportement l'inquiétait vraiment et elle commençait à se demander si Alek n'avait pas raison.

    - Pauvre fou, marmonna-t-elle plus pour elle-même.

    Leah soupira en ramassant ses affaires avant de rentrer chez elle. Elle se sentait épuisée et avait juste envie de dormir.

    « Chapitre 132: I'm nice boy, a cool guy, a bit wild.Chapitre 134: In the way she looked at me I felt weak and possibly never part each other again »

  • Commentaires

    4
    Anne.
    Jeudi 5 Juillet 2018 à 18:34

    Mdr le vent n'empêche !

    3
    Lily/pinssophie
    Lundi 25 Juin 2018 à 08:50

    La pauvre Aiden quand même, il n'a pas d'ami(e)s...

    On dirait bien que l'attirance n'est pas réciproque entre Aiden et Leah ; elle se méfie même.

    Après tout, Leah a un petit ami alors, pas touche.

    2
    Dimanche 24 Juin 2018 à 20:53

    Woh woh woh, faut qu'il se calme un peu le Aiden là, ça devient très creepy, perso à la place de Leah j'aurais grave peur, hein ;;

    1
    Dimanche 24 Juin 2018 à 18:46

    Ouuuuuh ça va finir avec un bisou tout ça si cela continue :D 

    Vite là suite <3 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :