• Chapitre 132: I'm nice boy, a cool guy, a bit wild.

     Chapitre 132: I'm nice boy, a cool guy, a bit wild.

    Aujourd'hui était un jour comme un autre. Peu intéressant. Obligée d'aller en cours. Elle avait tellement hâte de finir le lycée et d'aller à la fac, étudier des trucs qui l'intéressaient vraiment. Enfin, elle avait eu sciences aujourd'hui et elle aimait un minimum ce cours mais maintenant elle avait sport. Et elle n'avait pas du tout envie d'y aller. Surtout que le prof était un pervers qui obligeait les filles à être en short. Alors, elle ne réfléchit pas longtemps et s'autorisa à sécher le cours, de toute façon, c'est à peine si le prof était au courant de son existence. Elle s'était installée dans un couloir, les écouteurs vissés sur ses oreilles écoutant "Still D.R.E" et gribouillant dans un carnet quand elle entendit qu'on l'interpellait. Elle enleva un écouteur pour attendre.

    - Leah ! Qu'est-ce que tu fais là ? T'es pas censée être en cours ?

    Et merde, il avait fallu qu'elle tombe sur le pion le plus chiant du lycée,

    - Leah ! Je te parle !

    Chapitre 132: I'm nice boy, a cool guy, a bit wild.

    Aiden avait bien prit ses marques dans le nouveau lycée même s'il ne se faisait toujours pas à la température présente en hiver. Il avait trop chaud et était déphasé. La neige lui manquait cruellement... Il marchait dans le couloir. Il n'avait pas cours et avait donc eu la demande du directeur de faire les tours des couloirs pour attraper les élèves qui séchaient les cours. Il entendit soudain l'un des surveillant appeler Leah. Son cœur fit un étrange bond dans sa poitrine et il attrapa des fiches dans son sac et pressa le pas.

    - Ah Mlle Pastore vous êtes toujours là, merci de m'avoir attendu ! Dit le prof en souriant, puis faignant la surprise il regarda Stan, Stan ? Un problème ?

    Alors que Leah essayait de trouver une excuse, le professeur Myrdyr surgit, la remerciant de l'avoir attendu

    - Hein ? Elle ne comprenait pas trop ce qu'il lui sortait.

    - Elle était avec vous ? demanda Stan

    - Oui bien sûr, elle m'a demandé en fin de cours des explications sur celui du jour. Je suis donc allé lui chercher un complément pour l'aider en salle des profs. Il fronça les sourcils, Je ne vous ai pas causé d'ennui j'espère ? demanda-t-il à la jeune fille en lui jetant un regard discret, espérant qu'elle jouerait le jeu et ne gâcherait pas la chance qu'il lui offrait.

    - Hmmm, reprit Leah fronçant les sourcils, elle ne comprenait pas pourquoi le prof l'aidait mais elle décida de jouer le jeu, Je suis en retard pour mon cours de sport mais, ce n'est pas grave Mr Jibochon est plutôt clément...

    - Oh, je vais vous accompagnez pour être sûr que vous n'ayez pas de problèmes. Il se tourna vers Stan, tout est bon, pour vous ou vous aviez quelque chose à lui demander ?

    - Non, non tout est bon, dit Stan avant de repartir.

    Leah expira un bon coup, elle avait eu chaud.

    - Hummm merci, dit-elle à son prof. Elle attendit un peu avant de dire, Je peux me débrouiller toute seule maintenant.

    Aiden regarda le pion partir. Le connaissant il allait surement revenir sur ses pas. Il n'avait pas vraiment eu l'air de le croire.

    - C'est normal. Je vais vous accompagnez. Il va revenir. Mieux vaut éviter qu'il vous retrouve ici.

    Il commença à marcher poussant légèrement Leah devant lui. Il avait bien compris que la jeune femme n'avait aucune envie d'aller à son cours de sport. Mais quitte à la faire sécher autant la laisser faire là où elle ne risquait rien... soit avec lui.

    - Si on croise quelqu'un posez moi des questions sur le cours. N'importe quoi, clair ?

    Leah fronça les sourcils avant de s'écarter un peu de lui

    - Pourquoi vous faites ça ? demanda-t-elle méfiante

     - Parce que moi aussi j'ai été jeune, et que je sais très bien que sous les airs que vous vous  donnez, vous n'êtes pas aussi stupide que vous le laissez croire. J'ai vu votre dossier et je sais aussi que vous êtes en sursis, un pas de travers et c'est la porte. Et je n'ai pas envie de perdre une élève brillante, dit-il abruptement en continuant de marcher d'un pas décidé.

    - Elève brillante, c'est peut-être un peu exagéré... Et je connais Stan, il m'aurait juste foutue une heure de colle, je ne suis plus à une près... J'en ai même une belle collection.

    - Vous m'expliquez dans ce cas comment vous faites pour avoir d'aussi bonnes notes en sciences ? Et toujours la moyenne dans les autres matières ? Ou presque ? Vous avez juste besoin d'un coup de pouce. Je suis prêt à vous le donner, avec ou sans votre accord.

    Il s'arrêta la regarda lorsqu’elle dit ne plus à être une colle près.

    - Justement si. Vous croyez réussir à continuer plus loin si vous continuez à être aussi insolente ? A sécher ? Vous ne devez pas seulement réussir dans vos matières de prédilection mais partout si vous voulez une bourse et la meilleure fac ou université où poursuivre. Son regard se fit sombre. Il secoua la tête. Venez.

    Leah haussa les épaules. Bien sûr qu'elle était intelligente, elle le savait mais elle n'aimait pas le crier sur tous les toits. Non pas par peur de passer pour une intello devant ses amis, ça elle s'en foutait mais elle savait que si elle joue les cruches, les gens baisseraient leur garde et elle arriverait à les manipuler plus facilement.

    - Bah, je ne sais même pas si je veux aller à la fac plus tard, et de toute façon, même avec des bourses, je n'aurais pas assez d'argent pour me payer des études.

    - Faux. Il existe plusieurs bourses, vous pouvez prétendre à deux d'entre elles, trois si vous vous reprenez et vous mettez à travailler dans toutes les matières.

    - Non... Vous n'avez pas l'air de comprendre. Je me suis renseignée sur le sujet. Même avec des bourses, je ne me peux pas payer l'université... Je ne sais pas pour quel genre de personne vous me prenez Professeur, mais je ne suis pas du tout une fille à papa née avec une cuillère en or dans la bouche.

    - Je sais. Votre mère essaye de joindre les deux bouts pour vous élever votre famille et vous. Rendez la fière, en faisant de votre mieux. Il reprit sa marche. Et cela dépend de l'université que vous visez... Où est-elle ? Et quels enseignements souhaitez-vous faire ?

    - Je vous l'ai dit, je ne sais même pas si je veux aller à la fac. Vous avez l'air de savoir beaucoup de choses, dit-elle en fronçant les sourcils. Les professeurs lisaient souvent les dossiers de leurs élèves comme ça ? Elle n'aimait pas ça, savoir qu'on puisse tout connaître de sa vie privée

    - Seulement ce que j'ai lu. "Situation délicate, mère célibataire à enfants multiples. Elève sur la sonnette." Le reste je l'ai vu en cours durant ses dernières semaines. dit-il en haussant les épaules, vous ne donnez pas l'impression de quelqu'un qui ne veut pas aller à la fac mais quelqu'un qui y a renoncé avant même d'avoir essayé. Bref. Continuez et allez dans la salle de gauche, si vous voulez sécher y'a jamais personne ici. Sinon allez vraiment à vos cours.

    Il s'éloigna avant de s'arrêter,

    - Quitte à ne rien faire, pensez à lire le prochain chapitre. Puis il s'éloigna.

    Chapitre 132: I'm nice boy, a cool guy, a bit wild.

    Leah soupira, croisant les bras avant de murmurer un « merci ». La fac, elle y pensait, elle voulait étudier des choses qui l'intéressaient mais elle se connaissait, elle finirait par s'en lasser, elle se lassait de tout. Il y avait peu de choses aujourd'hui qu'elle aimait réellement et qu'elle n'abandonnait pas : sa famille, son petit ami, regarder des films, gribouiller dans son carnet, écouter de la musique... Des choses simples certes mais qu'elle aimait. Malheureusement, on ne construisait pas une vie avec ça... Il fallait étudier. Mais bien souvent, dès que des cours entraient dans l'équation, elle finissait par laisser de côté. Seule dans la salle, elle s'installa dans le fond, vissant ses écouteurs sur ses oreilles, et ouvrit le livre... Puisqu'il fallait le lire...

     Aiden ne comprenait pas vraiment, ni ce qui le poussait à aider Leah, ni pourquoi il avait autant envie de l'aider, il secoua la tête et repris sa ronde tout en prenant garde à ce que personne ne s'approche du couloir et de la salle où il avait laissé Leah.

    Chapitre 132: I'm nice boy, a cool guy, a bit wild.

    Finalement, au bout d'un moment, la sonnerie finie par retentir, Leah sortit de la salle et se rendit à son banc habituel, là où elle retrouvait ses amis. Emilia arriva en première et lui demanda aussitôt

    - Tu n'étais pas en sport ?

    - Pour voir Jibochon me mater le cul ? Non merci...

    Alek fini par arriver à son tour avec un ami à lui. Leah lui fit un grand sourire avant de l'embrasser.

    - Vous parliez de quoi ? demanda-t-il

    - Jibochon... C'est quand que tu vas lui casser la gueule pour être un pervers... Tu m'avais promis que tu le ferais, dit-elle en faisant une petite moue avant de rire.

    - Donne-moi le feu vert et je le fais, dit-il en riant à son tour avant de déposer un baiser sur ses lèvres.

    - Tu as séché les cours du coup ? Tu as fait quoi ?

    - Bah j'étais dans le couloir mais Stan m'a cramée, je me suis dit que j'allais encore me taper une heure de colle mais y'a le professeur Myrdyr qui est arrivé et m'a sortie de là, il m'a même montré une salle où il n'y avait personne pour que je puisse sécher en paix.

    Aleksander fronça les sourcils

    - C'est bizarre cette histoire... Pourquoi il a fait ça ? Leah haussa les épaules, elle n'en savait pas plus. Mouais... Je trouve ça louche. Fais-attention quand même...

    Chapitre 132: I'm nice boy, a cool guy, a bit wild.

    Aiden regardait Leah et son groupe depuis un coin de la cour. Un demi sourire aux lèvres. Elle était belle lorsqu'elle semblait heureuse. Il soupira. Il fallait vraiment qu'il soit au fond du trou. Le voilà qu'il se mettait à fantasmer sur des élèves. Il fallait qu'il se trouve quelqu'un de bien pour pouvoir faire sa vie en toute tranquillité. Il regarda l'horizon cherchant les montagnes comme à son habitude sans pour autant les trouver. Il soupira vivement les vacances qu’il puisse rentrer retrouver ses chères montagnes.

    « Chapitre 131: Je fais semblant d'écouter personne mais c'est seulement parce que j'ai peur de ce qu'ils disent de moiChapitre 133: She's only happy in the sun »

  • Commentaires

    4
    Lily/pinssophie
    Lundi 11 Juin à 09:43

    Si il arrive à la travailler ses cours ce serait un grand pas.

    Se méfier de lui, ils croient qu'il est pervers comme le prof de sport ?! Mais non m'enfin !

    Ah bon, il la trouver belle mais, déjà elle a un copain qu'elle semble aimé et professeur/élève s'est interdit.

    3
    Anne
    Samedi 9 Juin à 14:11

    En vrai, en relisant, je me dis qu'elle est pas futée Leah de sécher mais rester dans le couloir... Il date de quand ce rp déjà ? XD

      • Anne
        Dimanche 10 Juin à 19:24

        Putain ça date XD

      • Dimanche 10 Juin à 15:53

        2015-2016 je crois ? j'étais à la fin de ma première année de LEA ou début de la 2nd je sais plus mdr

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :