• Chapitre 130: Empty Steet

    Puggy - Empty Street

    Chapitre 130: Empty Steet

    Le plic-ploc incessant de la pluie se mélangeait au bip à la fois rassurant et agaçant des machines. Les gouttes perlaient sur les fenêtres de la chambre d'hôpital. Trois semaines, presque quatre, s'étaient écoulées depuis l'accident. Un mois. Un tout petit mois qu'Aiden était dans le coma. 

    Luna était assise dans l'un des fauteuils mis à disposition des familles, veillant sur son fils. Elle tentait de lire, de se concentrer sur sa lecture mais elle était trop déconcentrée; tant par le bruit, que par ses propres pensées. 

    - Du nouveau ? Demanda la voix de son époux en entrant dans la pièce 

    - Non, toujours rien... le médecin dit que son état est stationnaire et qu'il devrait se réveiller dans les prochains jours...

    Hiro s'assit près de son épouse posant une main sur son épaule,

    - Il va s'en sortir. C'est un costaud notre Aiden. 

    - Je sais... Mais il apprendra pour... dit-elle sans réussir à terminer sa phrase, la gorge nouée. 

    - Nous serons là, répondit Hiro tout aussi ému que son épouse. 

    Chapitre 130: Empty Steet

    Plusieurs jours passèrent sans que l'état d'Aiden ne bouge, jusqu'au jour où il s'éveilla enfin un mois et demi après l'incident.

    - Maman...? Murmura le jeune homme en voyant sa mère, dos à lui. Elle se retourna vivement, portant ses mains à ses lèvres.

    - Aiden ! S'écria-t-elle avant de s'approcher du lit, appuyant sur le bouton d'appel. Elle s'assit ensuite près de son fils prenant sa main entre les siennes, les larmes brillants sous ses yeux.

    - Qu'est-ce qu'il s'est passé ? demanda le jeune homme d'une voix pâteuse, depuis combien de temps Je suis là ? Comment va Níniel ? Ajouta-t-il d'une voix pâteuse et inquiète. 

    - Chut... dit sa mère, attendons les médecins d'accord ? Dit elle caressant avec douceur le visage de son fils essayant de rester impassible. 

    Chapitre 130: Empty Steet

    Les minutes semblèrent être des heures tant pour la mère que pour Aiden, ils attendirent les médecins puis les résultats des tests puis à nouveau les médecins. Il avait eu des tests de motricité, de mémoire et toute une batterie d'examens bien trop longs et compliqués à son goût. Enfin, alors que le jour déclinait lentement sur la ville, il se retrouva seul avec ses deux parents. Il avait apprit qu'il était resté un mois et demi dans le coma. Il avait eu un choc. Il avait eu son accident début juillet. Il avait dormi pendant un mois et demi ! Il s'était inquiété pour ses études mais ses parents l'avaient rassuré, ils avaient toutes les démarches pour lui tout en prévenant l'école de sa situation, il aurait cependant une place pour ses études. 

    Chapitre 130: Empty Steet

    Aiden regarda ses parents, depuis le début, ils évitaient de parler de Níniel et cela l'effrait, est-elle dans le coma elle aussi ? Il se refusait à croire au pire. 

    - Et Nini ? Demanda-t-il. 

    Cette fois-ci, le visage de ses parents changea, des larmes perlèrent au coin des yeux de sa mère, Maman, dites-moi... souffla Aiden, sentant ses propres yeux le brûler.

    - Je ne peux pas... souffla Luna en portant une main tremblante à ses lèvres. 

    - Elle n'a pas survécu... dit Hiro d'une voix blanche. Elle est tombée de la falaise... elle a dû heurter des roches avant de sombrer... On a retrouvé son corps trois jours après la tempête... termina-t-il sous le regard pressant de son fils.

    Aiden resta silencieux un long moment les larmes glissant sur ses joues pâles. 

    - C'est ma faute... souffla-t-il, Je suis désolé... ajouta le jeune homme dans un sanglot.

    - Non, ce n'est pas ta faute Aiden..., dit sa mère en s'asseyant pour prendre son fils dans ses bras, le berçant comme lorsqu'il était enfant, en proie à des cauchemars.

    - Si je n'avais pas été la chercher en moto...

    - Vous auriez eu l'accident de la même façon : le conducteur, avec la pluie, a perdu le contrôle de son camion… il n’a pas survécu, dit Luna en serrant son fils contre elle, la gorge nouée.

    Chapitre 130: Empty Steet

    Aiden resta encore quelques jours en observation avant que les médecins ne consentent à sa sortie. Il devait tout de même être suivi par un psychologue, une fois par semaine. En rentrant chez lui, la première chose qu'il fit, avant même d'aller  voir ses frères et sœurs, fut de se rendre sur le cimetière familial. Il se laissa tomber à genoux devant la tombe de sa cadette. Il n'arrivait pas à s'ôter l'idée qu'il était la cause de sa mort. Il pleura, s'excusant encore et encore. Trop de mauvaises nouvelles lui était parvenu en peu de temps. Il ne rentra qu'un long moment après, lorsque Laelynn vint le chercher, s'inquiétant de ne pas le voir revenir.

    Les mois suivant furent difficiles pour tous.  Aiden s'enfermait dans ses études, brillant par ses notes et son excellence. Il ne sortait quasiment plus ayant l’impression que les rues de la vie lui renvoyaient l’image de sa sœur, il avait l’impression de la voir à chaque coin de rue, s’attendait à la découvrir chez lui lorsqu’il rentrait les week-end. Il avait bien du mal à faire son deuil. Il alla bien plus loin qu'il ne le voulait à la base, devenant inspecteur scolaire, alors qu'il ne voulait être que professeur des écoles. Il se vit refuser le poste qu’il convoitait pour « sur-qualification » à la fin de ses études. Il en fut déçu mais s’en accommoda, il bougeait beaucoup dès qu'il le pouvait à travers le pays, ce qui lui permettait d’éviter les rues vides de sa propre ville natale, même s’il n’était que trop heureux de rentrer chez lui. Il aimait sa ville, sa famille y vivait et malgré ce qu’il laissait voir… Il était bien incapable de vivre loin de ses montagnes au bord de mer. C'est pourquoi après ses deux années de titularisation, il postulat au poste de professeur de Français... Du moins officiellement, il fut employé presque aussitôt par le collège-lycée d'Aurora Skies, 

    Les deux autres triplés essayaient de faire comme-ci, ils se rapprochèrent beaucoup d'Aiden, inquiets pour lui. Ils brillaient aussi dans leurs études.

    Maggie, elle avait égayé la vie de la famille, ressemblant beaucoup à ses deux parents. Ce qui permit à ces derniers ainsi qu'aux heureux grands-parents de faire plus sereinement leur deuil, tout comme le reste de la famille, son innocence ramenait petit à petit la joie dans la maison.

    Chapitre 130: Empty Steet

    Les années avaient passés, tranquilles, douces pour la famille, et Laelynn avait maintenant pleinement repris le flambeau du Legacy. Trois ans après la naissance de Maggie, un petit garçon, Daryl. Aiden profita de son neveu autant que possible, déchargeant beaucoup les deux parents en prenant les enfants avec lui. Il savait qu’il ne pourrait pas avoir d’enfants des suites de l’accident, les médecins n’expliquaient en rien cette stérilité mais le fait était là : jamais il ne serait papa, alors il se rabattait sur les enfants de sa sœur, s’en occupant beaucoup.

    Deux après la naissance de Daryl, Aiden était muté en cours d'année dans une école à Isla Paradisio, officiellement pour remplacer un professeur de français, officieusement pour inspecter l'école, il était un genre d'agent double pour la fonction publique, d'autant plus depuis que sa sœur aînée et son mari avaient petit à petit fait accepter la communauté surnaturelle dans la ville et à plus grande échelle avec les différents conseils, dans le monde. Il vérifiait à la fois qu'il n'y ait pas de discrimination, quelque soit l'origine de l'enfant mais aussi, démantelait les administrations véreuses. La petite Maggie était fort attristée du départ de son oncle. Et c'est par un après-midi d'automne, la veille du départ de son oncle, alors qu'elle profitait du jardin, jouant la grande en refusant d'aller faire la sieste qu'elle lui dit, 

    - Tonton ?

    - Oui ma puce ?

    - Tu reviens vite hein ?

    - Aux prochaines vacances scolaires, quand la neige aura recouvert les montagnes.

    - C’est dans loin !

    - C’est dans longtemps, la reprit-il doucement, mais ça ira beaucoup plus vite que tu ne le penses. Tu feras les croix sur ton calendrier.

    - Oui ! dit-elle, retrouvant le sourire. On va jouer dans les feuilles ? demanda la bambine en pointant du doigts le tas de feuilles mortes que son oncle avait ratissé avant de courir vers elles et de se jeter dedans les faisant s’envoler à nouveau partout dans le jardin.

    - Chipie ! s’exclama son oncle avec un rire.

    « Chapitre 129: One step CloserChapitre 131: Je fais semblant d'écouter personne mais c'est seulement parce que j'ai peur de ce qu'ils disent de moi »

  • Commentaires

    4
    Lundi 11 Juin à 13:29

    Wouuuah, j'avais du retard, j'avais jamais lu ce chapitre pour une raison qui m'échappe :o mais c'est réparé ! Je file lire la suite c:

      • Lundi 11 Juin à 16:02

        Owiii lit et dis moi tout fufufu

    3
    Lily/pinssophie
    Mercredi 27 Septembre 2017 à 09:37

    Nini est morte... m'en vais pleurer...

    Et Alex, son petit ami,  nous n'avons pas de nouvelles ?????!!!!

    Le pauvre Aiden, suite à son accident, il est stérile. Il s'en veut tellement, refermé sur lui-même, ne restant qu'auprès de sa famille et mettant le reste de sa vie en suspend sauf le travail où il s'enferme... snif.....

    Heureusement Maggie donne de la joie dans cette belle et tristoune famille puis Daryl est là maintenant. Nous n'avons pas vu sa petite trogne d'ailleurs ?

    J'espère qu'à Isla, Aiden trouvera l'amour, que cela lui redonnera plus de joie de vivre....

    Snif... cry

    2
    istina
    Dimanche 24 Septembre 2017 à 19:02

    krr krr krr Ouiiii va à Isla Paradisiooo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :