• Chapitre 127: Le jour parfait

    Chapitre 127: Le jour parfait

    Aiden avançait dans les couloirs du lycée lorsqu’une jeune femme courut vers lui et l’enlaça.

    - Aiden !

    - Salut Sarah, dit le jeune homme en déposant un baiser sur le front de la jeune femme.

    - Tu ne m’embrasses pas ? demanda la brunette surprise.

    - Je viens de le faire, répliqua le jeune ado. La jeune femme lui fit une moue boudeuse qui réussit à lui tirer un sourire et il déposait un baiser léger comme une plume sur ses lèvres, ce qui tira un large sourire à la jeune femme. Aiden et elle sortaient ensemble depuis quelques mois maintenant, peut-être trois ou quatre le jeune homme avait un peu perdu le compte. L’adolescente le regarda caressant sa joue,

    - Tu m’as l’air ailleurs aujourd’hui ? Qu’est-ce qui se passe ?

    - Rien ne t’en fais pas, dit le jeune homme en l’enlaçant, je suis juste un peu inquiet pour ma sœur, elle va à l’hôpital aujourd’hui pour passer des examens.

    - Oh… Elle est encore malade ?

    - Non, ils veulent faire des tests pour vérifier l’évolution de son traitement. On espère qu’il fait enfin effet.

    - Celui qui renforce ses défenses ?

    - Yep, dit-il se retenant de lever les yeux aux ciels, évidement qu’il parlait de celui-ci. Sa petite sœur avait maintenant un seul traitement, qui faisait plutôt bien effet, cela faisait presque un an qu’elle n’avait pas été malade au point de devoir manquer des cours. Il espérait que cela resterait ainsi, pour le bien de sa sœur qui commençait enfin à s’intégrer complètement à sa classe et se faire des amis. Elle avait un petit groupe de travail qui venait régulièrement chez eux, et cela le réjouissait. La famille était donc dans l’attente complète de ses résultats. La sonnerie retentit le tirant de ses pensées,

    - On ferait mieux d’aller en cours, dit-il.

    - On se retrouve à la pause déjeuner ?

    - Ouaip, normalement, je te sms si j’ai un problème.

    - D'ac, dit la brune avec un sourire. A plus tard !

    Chapitre 127: Le jour parfait

    La matinée de cours se déroula plutôt tranquillement, Aiden retrouva sa petite amie à la pause déjeuner, avant de rejoindre son frère et sa sœur. Il devait travailler un projet pour l’école. Il faisait partie du conseil des élèves et décidait de l’organisation du bal de fin d’année mais aussi des différents événements ayant lieu au cours de l’année. Ce jour-là, la réunion portait sur le thème du bal de fin d’année.

    - Cinéma des années 30 ? proposa une élève. Les filles en robe de charleston et les hommes en costume ?

    - Non, c’est trop restrictif, tous n’ont pas les moyens de s’acheter ou louer une robe de charleston Katy, dit Yuri.

    - Remise de prix, comme par exemple le festival de Cannes ? Les filles et les mecs devront se mettre sur le 31, il n’y a pas de restriction de budget comme ça, proposa Morwën.

    - Pourquoi pas, dit Yuri en prenant quelques notes avant de regarder Aiden, on t’ennuie Aiden.

    Aiden sursauta en entendant son jumeau l’appeler. Il cligna des yeux,

    - Pardon ?

    - Tu pourrais au moins faire semblant de t’intéresser à ce qu’on fait…, soupira son jumeau.

    - Je m’y intéresse.

    - Alors on parlait de quoi ?

    - Du thème du bal ?

    - Qui est ? repris son frère.

    - Cinéma, répondit Aiden sans ciller, il avait beau avoir l’esprit occupé, il écoutait quand même ce que les autres racontaient.

    - Et donc ?

    - Je n’ai aucun avis sur la question, dit-il en soupirant, le thème m’importe peu, de toute façon, l’important c’est la musique et les animations et le photographe pour ceux qui veulent des souvenirs dit-il.

    - Et qu’est-ce que tu proposes.

    - On peut proposer au club de mixage de s’occuper de la musique, celui de photographie pour les photos, notamment à Stephan et Aya. Et pour les animations suffit d’avoir quelques trucs sympas du style des votes pour les meilleures tenues, et le roi/reine du bal et faire la cérémonie en mode oscar pour rester dans le thème.

    Yuri prit des notes sans rien ajouter, comme toujours son jumeau avait le don de l’agacer, il faisait l’inattentif et l’intéressé mais avait toujours d’excellentes notes. Il était imprudent, du moins à son sens, se fourrait toujours dans les ennuis sans jamais en avoir les retours. Il soupira.

    Chapitre 127: Le jour parfait

    La réunion dura jusqu’à la reprise des cours et aurait dû reprendre après, mais Aiden avait pour une fois prévenu de son absence.  Il retrouvait sa petite amie à l’arrière du lycée. Il s’assit sur l’une des tables. Il avait longuement réfléchi et n’avait plus envie de lui mentir. Lorsqu’elle arriva elle semblait inquiète.

    - Qu’est-ce qu’il se passe ? demanda-t-elle.

    Il la regarda d’abord sans rien dire puis inspira.

    - On ne peut plus continuer Sarah.

    - Comment ça ? demanda la jeune femme faisant semblant de ne pas comprendre.

    - Je préfère qu’on arrête de se voir en tant que couple.

    Sarah cligna des yeux,

    - Pourquoi ? demanda-t-elle en sentant ses yeux la brûler.

    - Je n’aime pas faire semblant, et continuer comme ça ne ferait que te blesser encore plus.

    - Mais je…

    - Je suis désolé. Je ne t’aime plus, dit-il le plus doucement possible.

    - Mais pourtant hier et tous les soirs d’avant… ?

    - Cela fait déjà plusieurs semaines que je fais semblant dans l’espoir de ne pas te blesser Sarah, j’essaie mais… C’est parti, dit-il.

    - Alors c’est comme ça ? Tu nous baises puis tu nous laisses ? dit-elle mauvaise.

    - Certainement pas, dit Aiden dont le regard devint froid, si tu me vois ainsi alors va-t’en. Je ne t’ai forcée à rien, et depuis le temps qu’on est ensemble tu devrais le savoir que je ne suis pas comme ça.

    - On n’a quand même pas duré plus longtemps que les autres, dit Sarah.

    - Plus que d’autres Sarah, mais je ne vais pas me forcer, je ne suis pas comme ça.

    - Tss, tu as quelqu’un d’autre c’est ça ? Tu me trompes ?

    - Non. Tu préférerais ? Comme ça je serais le connard des rumeurs c’est ça ?

    Sarah pinça les lèvres sans répondre avant de tourner les talons.

    - Je savais que je n’aurais jamais dû accepter de sortir avec toi.

    - Tu m’as demandé Sarah, lâcha-t-il dans un soupire. Il passa une main dans ses cheveux en regardant le déhanché de la jeune femme s’éloigner. Il ne comprenait pas, depuis le début du lycée il y a un an, il avait eu plusieurs petites amies, mais aucune ne l’avait touché comme il l’aurait voulu. Il n’était jamais vraiment amoureux. Passionné oui, et il le leur montrait, il était romantique, attentionné, pas trop jaloux ni possessif, il leur faisait l’amour mais… Il ne tombait pas amoureux. Il se contentait de cela se disant à chaque fois que la prochaine serait la bonne mais… ne la trouvant jamais.

    Chapitre 127: Le jour parfait

    Il finit par se lever avant de prendre la direction du parking. Il monta sur sa moto après s’être équipé et rentra chez lui. Une fois chez lui, sa petite sœur l’attendait dans le salon. Assise devant une série, en voyant son frère elle se leva un grand sourire aux lèvres. Elle avait bien grandi sa petite sœur et devenait une belle adolescente.

    - Aiden ! dit-elle en se levant pour le serrer contre elle.

    - Nini, alors comment s’est passé ton rendez-vous ?

    - Super bien… les médecins pensent arrêter le traitement d’ici quelques mois.

    - Pourquoi ? Ils veulent en changer ? demanda-t-il inquiet ?

    - Non. Au contraire.

    - Comment ça ?

    - Je suis « guérie ». Mon système immunitaire est maintenant assez fort pour faire face sans l'aide de médicaments.

    Aiden sourit et souleva sa sœur la faisant tournoyer, ce qui lui tira un rire. Il était si heureux pour sa petite sœur ! Enfin, elle allait avoir une vie normale !

    - Je suis ravi pour toi Nini ! dit-il en l’embrassant sur le front. Il vit le sourire de sa sœur et sut que ce n’était pas tout, qu’est-ce que tu me caches d’autres ? dit-il.

    La jeune femme se mordilla la lèvre, avant de finalement dire :

    - Tu te souviens d’Alex ?

    - Ton meilleur ami ? Níniel hocha vivement la tête

    - Il… m’a demandé à ce qu’on sorte ensemble… Il m’aime Aid’.

     Aiden sourit, il avait donc vu juste, Alex en pinçait bien pour sa sœur,

    - Tu vois que j’avais raison ! Et donc ?

    - On est ensemble… Il a séché des cours pour venir me voir à la sortie de mon rendez-vous.

    - Ca ce n’est pas bien…. Romantique mais pas bien, rit son frère.

    - Je lui ai fait la leçon, rit la brunette en souriant.

    Chapitre 127: Le jour parfait

    Ils restèrent un moment à discuter sur le canapé, la jeune femme confiant tous ses doutes à son frère, ses peurs mais aussi…. Ses joies, elle avait toujours été amoureuse d’Alex sans jamais oser en parler et qu’il lui demande aujourd’hui, alors qu’elle avait eu autant de bonnes nouvelles, faisait à son avis d’aujourd’hui ce qu’elle appelait « un jour parfait ».

    « Chapitre 126 : Jumeaux mais pas si semblables.... Chapitre 128: La légende d'Ikari »

  • Commentaires

    3
    Lundi 18 Juin à 21:29

    contente que Niniel soit enfin guérie ^^ 

    J'espère qu'un jour Aiden trouvera une fille qui le rends amoureux <3

    2
    istina
    Lundi 22 Mai 2017 à 17:17

    MAIS CE N'EST PAS UN CONNARD AIDEN ;-;

    1
    Lily/pinssophie
    Lundi 22 Mai 2017 à 10:03

    Aiden : il est devenu un bel adolescent ! Ce n'est pas bien de coucher avec des filles, et, finalement les laisser tomber. Il vaudrait mieux être en couple mais, sans crac-crac si Aiden ne tombe jamais amoureux... Les crac-crac doivent être faits dans le cadre de l'amour... Ce n'est pas bien... pas bien du tout.....

    Niniel guérie ! Houa.... Super nouvelle ! ! Youpi ! ! Elle est devenue une jolie ado aussi ! Ooooh... elle est amoureuse d'un certain Alex qui l'aime en retour ! C'est mignon tout plein ! Attention ma belle, pas de crac-crac avant d'être adulte. Il vaut mieux attendre pour être sûre que cela soit le bon... que d'être malheureuse plus tard ou regrettée de ne s'être pas réservée pour le bon....

     

    VIVEMENT LA SUITEEEE !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :